Troisième victoire du Monégasque Hugo Micallef

Hugo Micallef (à gauche) avait disputé son premier combat au programme de Tony Yoka-Petar Milas sur le stade Roland-Garros en septembre 2021. (B. Papon/L'Équipe)

Ami d'enfance du pilote Charles Leclerc, le super-léger Hugo Micallef a remporté son troisième combat d'affilée chez les professionnels en battant aux points l'Italien Mauro Loli, samedi à Magdebourg (Allemagne).

Grand espoir du sport monégasque et ami d'enfance du pilote Charles Leclerc, le super-léger Hugo Micallef (24 ans, 63,500 kg, 1,80m) a remporté son troisième combat d'affilée chez les professionnels en battant aux points en six rounds le gaucher italien Mauro Loli (25 ans, 7 victoires, désormais 4 défaites), samedi à Magdebourg (Allemagne).

« C'était un adversaire très rugueux, très compliqué à boxer, qui s'accrochait tout le temps, commente le jeune Monégasque (3 victoires, 0 défaite), dimanche après-midi au téléphone, en voiture pour l'aéroport de Berlin. Il a pris un avertissement au troisième round pour tête en avant et j'ai réussi à l'envoyer au tapis au quatrième. »

Micallef revenait de blessure, s'étant fracturé le cinquième métacarpe de la main droite lors de sa victoire aux points sur l'Espagnol Gonzalo Manriquez, le 29 janvier dernier à Barcelone. Pour son premier combat pro, il avait dominé aux points l'Argentin Ezequiel Gregores, le 10 septembre 2021 au stade Roland-Garros, à Paris, au programme de Tony Yoka-Petar Milas.

En juin précédent à Villebon (Essonne), lors du tournoi de qualification olympique des -69 kg, il avait été éliminé par le Britannique Pat McCormack, qui allait obtenir la médaille d'argent à Tokyo.

Un projet ambitieux

Lié pour cinq ans au prestigieux promoteur américain Bob Arum, Micallef s'est installé à Las Palmas (îles Canaries) où il est entraîné par l'Espagnol Carlos Formento. « Ainsi, il a un véritable entraînement de haut niveau, qu'il ne pouvait pas avoir à Monaco, précise son père André Micallef, président de l'ASM Boxe, vice-président de la fédération monégasque de boxe et membre du comité directeur de la fédération européenne amateur.

« Il devrait reboxer en septembre en Allemagne, mais j'espère qu'il pourra boxer l'année prochaine à Monaco. Et je rêve qu'on puisse monter un ring sur la place devant le casino, où je suis sous-directeur, et l'hôtel de Paris. J'en ai encore parlé ce dimanche matin avec les autorités monégasques, lorsque je les ai appelées pour leur donner le résultat du combat d'Hugo. C'est là où il souhaite disputer un jour le championnat du monde. Mais j'espère qu'il pourra y boxer avant. » Là où il aimerait aussi rafler la couronne mondiale.

lire aussi

Toute l'actualité de la boxe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles