Tronchet : "J'ai une espèce de névrose footballistique"

SO FOOT
·1 min de lecture

Dans votre nouvelle BD, Footballeur du dimanche, vous vous mettez en scène pour brosser les moments tragi-comiques du foot d'en bas. Vous préférez le foot du dimanche à celui qu'on voit à la télé ?
Non, je n'ai pas de préférence, même si en règle générale, je préfère jouer que regarder car dans le football élémentaire, une pureté s'est conservée, celle du goût du jeu et du ballon. Mais attention, le foot ce n'est pas du tout de la rigolade. Il faut un minimum de tenue, de jeu, et de volonté de gagner. Si on n'a pas envie de se battre pour jouer et l'emporter, on ne prend pas de plaisir. C'est quelque chose de pervers qui est extrêmement difficile à expliquer aux gens qui nous accusent d'être trop sérieux.

"J'aimais bien les entraînements, mais dès que c'était un match, il y avait un côté officiel pesant.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com