Trophée Jules Verne : "La barre des 40 jours est franchissable", estime le navigateur Franck Cammas

franceinfo
·1 min de lecture

Le tour du monde en moins de 40 jours ? "La barre est franchissable", estime samedi 9 janvier sur franceinfo le navigateur Franck Cammas qui s'élance dans la nuit de samedi à dimanche avec son équipage de cinq marins pour un tour du monde sans escale et sans assistance, le fameux Trophée Jules Verne. "On s'attaque à un défi assez impressionnant", reconnaît-il. Celui de battre le record (40 j 23 h 30 min 30 s) établi par Francis Joyon en 2017. Après une première tentative infructueuse à cause d'une collision avec un objet flottant en novembre dernier, "le bateau est plus solide qu'avant" et la fenêtre météo "meilleure que la première".

franceinfo : la fenêtre météo est-elle optimale ?

Franck Cammas : Elle est meilleure que la première, en novembre dernier, et puis il ne faut pas non plus être trop gourmand. Le temps passe et la saison avance. L'été est déjà là dans l'hémisphère sud, ce qui n'est jamais idéal, mais on est très content d'y aller dans des conditions qui vont être rapides pour les premiers jours. On vise l'équateur en moins de cinq jours. Évidemment, il y a toujours cette incertitude, mais de toute façon, un tour du monde, c'est long et il faut faire avec le vent que l'on a. Là, on s'approche de la zone de départ et on ajuste l'heure exacte du départ. On a une fourchette de quatre à cinq heures qu'on est encore en train d'étudier avec notre routeur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi