Tuchel anticipe la tornade rouge

David AielloJournaliste Yahoo Sport

Pour le dernier entrainement du Paris Saint-Germain avant le choc face à Manchester, Thomas Tuchel a placé une intensité particulière sur son double pivot du milieu de terrain, Verratti-Marquinhos.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Le Paris Saint-Germain à Old Trafford
Le Paris Saint-Germain à Old Trafford

« Tirer les leçons du passé. » Depuis la défaite d’Anfield, les cadres du Paris Saint-Germain martèlent ce mot d’ordre tel un mantra. Avec une idée précise en tête : apprendre à ne plus encaisser passivement les vagues adverses. Face à Liverpool, le PSG avait, en effet, subi un pressing intense sans jamais offrir de répondant. Très peu habitués à ce genre de traitement en Ligue 1, les Parisiens avaient pris l’eau pendant une bonne partie de la rencontre, avec la finalité que l’on sait (défaite 3-2).

Lundi, en conférence de presse, l’entraîneur allemand a toutefois estimé que depuis septembre,  “son équipe avait progressé dans l’approche des matchs. Faute de quoi, il aurait été impossible de se qualifier et de bousculer Liverpool, Naples et Belgrade.” C’est sans doute vrai mais pour la dernière séance de travail avant le rendez-vous crucial, l’entraîneur allemand a tout de même pris soin d’insister sur ce point et mis en place plusieurs ateliers afin de ré-habituer le duo Verratti-Marquinhos à la haute intensité. Durant l’une des séquences, nous avons ainsi pu observer un travail de circulation du ballon au cours duquel les deux joueurs, placés au milieu de la zone de jeu, se trouvaient systématiquement pressés par deux blocs très agressifs. Objectif : sortir proprement le ballon à une touche de balle.

A voir aussi : “Les Blessures des joueurs, c’est la faute du PSG”

Très concentré mais joyeux (et parfois même bruyant), le groupe a parfaitement appliqué les consignes de pressing pendant que le duo italo-brésilien se sortait plutôt convenablement des phases de harcèlement. Réparti en trois équipes (jaune, rouge et bleu), l’effectif a réalisé d’autres ateliers desquels on pouvait déduire un onze de départ en 4-2-3-1.

Sauf surprise (Tuchel a parfois brouillé les pistes en incorporant Kurzawa, Diaby et Choupo-Moting à certaines phases), l’identité des titulaires ne fait désormais guère de doutes et l’équipe devrait s’articuler de la façon suivante : Buffon – Kehrer, T. Silva, Kimpembe, Bernat – Verratti, Marquinhos – D. Alves, Draxler, Di Maria – Mbappé. Un onze logique dont la configuration défensive pourrait toutefois varier en cours de match, en fonction du scénario de la partie. Le retour à une charnière centrale à trois demeure ainsi une option envisageable pour contrer la furie attendue des Red Devils.

La compo probable du PSG face à Manchester United
La compo probable du PSG face à Manchester United

 

À lire aussi