Tunisie-France : après son raté, TF1 demande des explications à la Fifa

À l'issue de la coupure publicitaire, près de la moitié des téléspectateurs n'étaient plus devant leur poste de télévision et n'ont pas pu connaître l'issue de la rencontre.  - Credit:Capture d'écran Tf1.
À l'issue de la coupure publicitaire, près de la moitié des téléspectateurs n'étaient plus devant leur poste de télévision et n'ont pas pu connaître l'issue de la rencontre. - Credit:Capture d'écran Tf1.

C'est un raté qui restera sûrement comme l'un des pires souvenirs de cette Coupe du monde pour TF1. Le coup de sifflet final de la rencontre Tunisie-France vient de retentir, les joueurs regagnent leur banc et les présentateurs annoncent la fin de la rencontre sur le score de 1-1. Puis les téléspectateurs voient une dernière image de l'arbitre avec la main sur l'oreillette et la première chaîne lance une coupure publicitaire.

Les 11,26 millions de téléspectateurs sont alors privés de l'issue de la rencontre et ignorent que l'arbitre a fait appel à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) et annulé le but d'Antoine Griezmann pour un hors-jeu – une décision par ailleurs contestée par l'équipe de France. Un énorme loupé qui aurait « rendu dingue à tous les étages de la Tour de TF1 », selon nos confrères du Parisien.

Aussi, la direction de la chaîne aurait préparé un courrier à l'attention de la Fédération internationale de football (Fifa), organisatrice de l'événement, pour dénoncer « un dysfonctionnement et déplorer un préjudice pour ses téléspectateurs et pour son image de marque ».

À LIRE AUSSICoupe du monde 2022 : la France prépare une réclamation pour le but annulé

Après s'être excusée auprès de ses téléspectateurs, la chaîne tente à présent d'essuyer les nombreuses critiques concernant son lancement « trop rapide » de la publicité à l'issue des rencontres. François Pellissier, directeur des Sports du Groupe TF1, explique ainsi au Parisien « qu'une Coupe du mo [...] Lire la suite