Tunisie-France : TF1 loupe le VAR de la fin de match

Tunisie-France : TF1 loupe le VAR de la fin de match

Diffuseur en clair de Tunisie-France (1-0), troisième match de poules des Bleus dans cette Coupe du monde, TF1 a envoyé la publicité avant la décision du VAR, annulant le but d'Antoine Griezmann en fin de rencontre.

Un gros raté pour TF1 mercredi après-midi. Dans les ultimes secondes de Tunisie-France (1-0), Antoine Griezmann pensait avoir égalisé, la France aussi... surtout celle qui suivait le troisième match de poules des Bleus dans cette Coupe du monde sur TF1. « Cela fait du bien de terminer comme ça », concluait le consultant Bixente Lizarazu avant que Grégoire Margotton ne rende l'antenne : « Et on n'ira pas plus loin. M. Conger qui libère tout le monde sur cette égalisation de dernière seconde, sur ce but d'Antoine Griezmann. On revient bien sûr avec toutes les réactions des Bleus. »

Pourtant, sur l'ultime plan du match diffusé par TF1 avec le générique de fin, alors que le coup de sifflet final avait retenti, les téléspectateurs ont pu apercevoir un arbitre assistant le doigt sur l'oreille, synonyme de l'appel du VAR.

Cette image vient du signal international de la FIFA, fourni par la société de production HBS à l'ensemble des diffuseurs. Une fois le spot publicitaire parti, il n'est plus possible de l'interrompre, fait-on savoir du côté de TF1.

De son côté, beIN Sports, diffuseur payant de l'intégralité de la compétition, a lui commenté jusqu'au bout la séquence du VAR de cette fin de Tunisie-France et l'annulation du but de Griezmann.

Sur TF1, après quelques minutes de publicité, Denis Brogniart a lancé Le Mag en donnant une première fois la parole à Grégoire Margotton pour recontextualiser la fin de match, images à l'appui. « On était persuadés que c'était terminé, on vous avait rendu tranquillement l'antenne, a entamé le visage grave, le commentateur, au côté de Bixente Lizarazu. Tout le monde retournait au vestiaire... Et puis la fin de match s'est transformée en ça. Cela a pris beaucoup de temps et M. Conger, l'arbitre néo-zélandais, est allé consulter la VAR. On lui a signalé, au bout de très longtemps, qu'il y avait peut-être une position de hors-jeu d'Antoine Griezmann. Ce but a donc été refusé. Cela ne change rien au classement, la France première, l'Australie qualifiée mais cela change le résultat de cette rencontre. La Tunisie s'impose 1-0. »

Un peu plus tard dans l'émission, certainement suite aux multiples réactions des téléspectateurs sur les réseaux sociaux, Grégoire Margotton est revenu sur l'erreur de la chaîne : « On voulait s'excuser avec Bixente d'avoir anticipé la fin de ce match. On était persuadés, vraiment, que l'arbitre avait sifflé. Et donc d'avoir privé les téléspectateurs français ou les fans tunisiens du résultat final et d'une minute de VAR. On est revenus après certes mais on les a privés de l'émotion du direct, on voulait s'en excuser auprès de vous, cela ne se reproduira plus. »

Dans la soirée, via un communiqué, TF1 a de nouveau présenté ses excuses « à tous les téléspectateurs qui n'ont pas pu vivre ce moment en direct ».

lire aussi : Toute l'actu des médias