Twitter : à droite toute sous Elon Musk ?

AFP - CHRIS DELMAS

Après avoir invité, mercredi, le républicain Ron DeSantis sur Twitter pour y annoncer sa candidature, Elon Musk aurait parachevé de transformer le réseau social en média de droite ou d’extrême droite, d’après les détracteurs du patron de Tesla.

Sur le bulletin de notes de l'élève Elon Musk, un professeur écrirait probablement "peut mieux faire, mais l'intention y était". L'annonce en direct sur Twitter de la candidature du républicain Ron DeSantis, mercredi 24 mai, a été techniquement chaotique. Coupure de son, bruits parasites, déconnexions : le réseau social racheté pour 44 milliards de dollars par Elon Musk a échoué à prouver qu'il était à la hauteur d'un tel événement.

En revanche, le controversé milliardaire a réussi à faire converger plus de 100 000 personnes en même temps sur sa plateforme pour l'un des événements majeurs du calendrier politique de la droite américaine.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Retour des extrémistes et gage aux antisémites

La tribune offerte par Elon Musk à Ron DeSantis, un politicien qui joue la carte de la surenchère populiste face à Donald Trump, n'est que le dernier acte en date d'une droitisation de Twitter.

>> À lire aussi : États-Unis : Ron DeSantis, d'héritier à rival de Donald Trump


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Présidentielle aux États-Unis : l'ultraconservateur Ron DeSantis brigue l'investiture républicaine
Aux États-Unis, l'entrée en campagne de Ron DeSantis commence par un couac sur Twitter
États-Unis : Ron DeSantis, d'héritier à rival de Donald Trump

Plus de contenus provenant de