UFC 247: Jones a eu peur mais conserve son titre contre Reyes

RMC Sport

L’UFC 247 organisé dans la nuit de samedi à dimanche à Houston s’annonçait épique avec deux ceintures en jeu. Après le bel hommage de l’UFC pour la légende Kobe Bryant, tragiquement décédée dans un accident d’hélicoptère, Valentina Shevchenko a tranquillement conservé son titre des poids mouches face à Katlyn Chookagian sur un TKO en début de troisième reprise. Mais lors du principal combat de cette soirée, Jon Jones a dû s’employer pour venir à bout de Dominick Reyes.

Pour la troisième défense de son titre des lourds-légers, le champion de 32 ans s’est finalement imposé au bout du suspense sur une décision unanime des juges. Mais face au "Devastator", Jon Jones est passé tout près de la défaite. Bien mieux rentré dans le combat, Dominick Reyes a montré une belle activité dans les trois premiers rounds de ce duel avant de voir l’expérience de son rival faire la différence dans les ultimes instants de ce combat. 

"Dominick a fait un super travail. Je savais que cela allait être un combat très serré, a avoué Jon Jones après cette victoire à l’arrachée. J’ai augmenté le rythme dans le dernier round. Ce dernier round m’a fait gagner le combat."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une victoire contestée ?

Dominé au début de cet affrontement, Jon Jones a fait parler sa science et sa maîtrise de l’octogone pour faire basculer la décision des juges. Si Dominick Reyes a plus touché lors des trois premiers rounds, le champion en titre a pris...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi