UFC Paris, le MMA adoubé à Bercy

Samedi dernier, devant plus de 15 000 personnes, Paris accueillait l'UFC Fight Night à l'Accor Arena de Bercy. Une première historique pour la France qui a longtemps laissé évoluer le MMA dans l'illégalité. La soirée a vu la victoire du poids lourd français Ciryl Gane dans une ambiance survoltée.

Le poids coq mexicain Christian Quinonez grimace. Mais de plaisir. Il s'est imposé face à l'Allemand Khalid Taha dès le premier round, par arrêt de l'arbitre. Il quittera la cage en lançant « Viva Mexico ! »

Ciryl Gane place un coup de pied de face. Il n'a cessé de multiplier les zones de frappe et les segments pour dominer Tai Tuivasa.

L'Italien Alessio Di Chirico (à gauche) et le Russe Roman Kopylov à la lutte contre la cage. Le poids moyen russe s'imposera par K.-O., avec les poings, dans la 3e reprise.

Le sculptural Joaquin Buckley lors de son duel face à Nassourdine Imavov chez les poids moyens. L'Américain, connu pour son punch, s'inclinera par décision unanime.

Les armes du cutman (le soigneur) : une serviette, de la vaseline pour ralentir les hémorragies, des cotons-tiges (swabs) imbibés d'adrénaline pour calmer les saignements, un morceau de métal (enswell) pour appliquer sur les hématomes... et un calme absolu pour rassurer le combattant.

Le poids léger Benoît Saint-Denis fait le vide avant son combat face à Gabriel Miranda pour sa troisième apparition à l'UFC.BSD s'imposera dès le 2e round avec toute sa fougue pour un TKO.

Il n'y avait qu'un seul combat féminin samedi dernier à l'Accor Arena. La Suissesse Stéphanie Egger, ici dans la garde de son adversaire, s'imposera finalement par soumission (étranglement arrière) dans la 2e reprise face à la Mexicaine Ailin Perez chez les poids plume.

L'Australien Tai Tuivasa, le visage marqué, est resté allongé quelques instants après son combat perdu face à Ciryl Gane. Le cutman panse les plaies du poids lourd.

Nassourdine Imavov contrôle Joaquin Buckley, qui réplique par des uppercuts au corps, contre la cage en appuyant sa tête contre celle de son adversaire pour peser de tout son poids et conserver l'avantage de la position.