Ugo Humbert cède face à David Goffin au troisième tour de Wimbledon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ugo Humbert ne verra pas la deuxième semaine à Wimbledon (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré le gain de la première manche, le Français Ugo Humbert a été éliminé par David Goffin (4-6, 7-5, 6-2, 7-5) ce vendredi, au troisième tour de Wimbledon.

Ugo Humbert n'a pas tenu sur la distance. Derrière une bonne entame matérialisée par le gain du premier set, durant lequel il aura été très efficace au service (quatre points perdus) et opportuniste sur sa seule occasion au retour, le Français de 24 ans a progressivement flanché. Et malgré un sursaut en milieu de quatrième manche, il s'est finalement incliné contre le Belge David Goffin (4-6, 7-5, 6-2, 7-5), vendredi au troisième tour de Wimbledon.

lire aussi

Le film du match

L'agressivité du Messin, qui lui avait d'abord permis de prendre à la gorge le 58e mondial, s'est petit à petit transformée en impatience. Son revers à plat, diablement efficace sur gazon, s'est légèrement déréglé et ses coups droits ont commencé à lui échapper. Résultat, après un premier set très sérieux (10 coups gagnants, 8 fautes directes), remporté sur sa première balle de break du match à 5-4, il a commis pas moins de 28 fautes directes dans les deux manches suivantes, dont deux grossières dès le deuxième coup de raquette sur son engagement à 5-5 dans le deuxième set.

Humbert, trop de hauts et de bas

Breaké dans la foulée puis repris à une manche partout, Humbert a ensuite connu un véritable passage à vide. Après avoir manqué une balle de break à 2-1 au troisième set (attaque de coup droit qui accroche la bande), il s'est totalement éteint et a perdu sept jeux de rang jusqu'à être mené 4-6, 7-5, 6-2, 2-0.

C'est à ce moment-là, dos au mur, que le 112e mondial a soudainement retrouvé ses sensations du début de partie et le niveau de jeu qui fait de lui un véritable danger sur cette surface. De nouveau porté par une énorme agressivité et une volonté de faire mal à Goffin en deux ou trois frappes, tout en étant davantage capable de tenir l'échange à certains moments clés, Humbert a chipé deux fois consécutivement l'engagement du Belge.

À 5-2 en sa faveur, grâce à plusieurs violentes attaques de coup droit, il s'est même procuré deux balles d'égalisation à deux sets partout. Un service et un coup droit gagnants ont maintenu Goffin en vie dans la manche. Sans le savoir, Humbert venait d'abattre sa dernière carte. Un magnifique revers long de ligne gagnant a permis à l'ancien 7e mondial de recoller alors que le Français servait pour accrocher un cinquième set décisif.

Goffin rejoint Tiafoe

À 5-5, Humbert a mené 40-0 avant de finalement céder, sur une faute en revers, son service une deuxième fois de suite. Celle de trop. Un dernier jeu parfaitement maîtrisé, démarré par un service gagnant et conclu par un ace, offrait à Goffin une première qualification en huitièmes de finale de Grand Chelem depuis l'US Open 2020.

Dimanche, le Belge, qui avait atteint les quarts de finale à Wimbledon en 2019 (défaite contre Novak Djokovic) défiera l'Américain Frances Tiafoe qui a battu Alexander Bublik en quatre sets (3-6, 7-6, 7-6, 6-4) un peu plus tôt dans la journée.

lire aussi

Le tableau hommes de Wimbledon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles