Ugo Mola, l'entraîneur de Toulouse, après la défaite contre Castres : « On a failli dans la discipline »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ugo Mola, l'entraîneur de Toulouse, après la défaite contre Castres : « On a failli dans la discipline »
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le manager du Stade Toulousain Ugo Mola a notamment pointé l'indiscipline de son équipe en première période pour expliquer la défaite en demi-finales du Top 14 face à Castres (18-24).

« Qu'est-ce qui a manqué au Stade Toulousain face à Castres ?
Notre discipline de première période. Ça nous coûte cher et permet à Castres de revenir dans le match. Après un premier quart d'heure avec des intentions, on a basculé sur le terrain qu'ils maîtrisent, sans parvenir à aller sur le nôtre. On a perdu trop de ballons dans les moments clés. Il n'y a pas besoin de faire une analyse trop profonde. Dès qu'on a tenu le ballon, on s'est créé des opportunités. Mais pas assez pour gagner. Est-ce qu'on a manqué de fraîcheur ? On a couru après cette période de décembre qui a été fatidique. Bravo à Castres.

lire aussi

Le film de Castres-Toulouse

Après deux titres l'an dernier, peut-on parler de saison ratée ?
C'est votre analyse. Quand tu fais deux demi-finales et que ça se joue sur pas grand-chose, oui, tu peux dire que c'est raté. C'est votre interprétation.

Ugo Mola, le manager du Stade Toulousain

« Il ne faut pas toujours attendre qu'Antoine Dupont traverse le terrain. Il y a aussi cinq points manqués au pied »

On a la sensation que vos individualités ont été en difficulté ?
Mon collectif a été mis sous l'éteignoir de la pression castraise. Après, il ne faut pas toujours attendre qu'Antoine Dupont traverse le terrain. Il y a aussi cinq points manqués au pied. Ces matches ne se jouent à rien. On a été émoussés dans les moments clés. Mais ce groupe garde un bel avenir. J'ai bien compris dans les commentaires qu'il fallait que ça change. C'est le cas. Rendez-vous l'an prochain.

lire aussi

Pierre-Henry Broncan, l'entraîneur de Castres : « On ne s'est pas affolés »

Où se situe le tournant du match ?
Le deuxième carton jaune est de trop. Mais quand on cible la discipline et le jeu de pression comme les clés de cette rencontre, on ne peut pas se retrouver avec sept pénalités sifflées contre nous et deux cartons jaunes en première période. D'habitude, on est plus disciplinés. C'est quand ça compte qu'il faut être discipliné. On a failli sur ce secteur. La pénalité ratée de Thomas (Ramos) qui est un buteur exceptionnel fait mal aussi. À cinq minutes de la fin, on serait repassé devant. On ne va pas réécrire l'histoire. Je reste très fier de disposer ce groupe. On va tester notre caractère pour rebondir après cette saison ratée pour certains et à deux demi-finales pour d'autres. Il faudra peut-être mieux gérer la fraîcheur de nos gros joueurs l'an prochain. Mais pour avoir de la fraîcheur, il aurait fallu se qualifier directement en demi-finales. On peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. »

Jelonch : «Castres a été plus réaliste et mérite sa place en finale»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles