Ultra-trail - UTMB - Tout savoir sur les six courses de l'UTMB 2021 à Chamonix

·5 min de lecture

Du 23 au 29 août, toute la communauté de l'outdoor a les yeux rivés sur Chamonix pour la semaine de l'Ultra-trail du Mont Blanc (UTMB). On vous présente les différentes épreuves qui composent le sommet mondial du trail running. La boucle autour du massif du Mont-Blanc a beau concentrer toutes les attentions, pour les amateurs de trail, il n'y a pas que l'UTMB à l'UTMB. La PTL, la course des aventuriers La semaine a commencé en trombe, ce lundi, avec deux premiers départs, ceux de la plus longue et de la plus courte course de la semaine. À 8h00, place aux aventuriers : les 64 équipes et 184 coureurs de la PTL (la Petite Trotte à Léon) se sont élancés sur les 300km (et 25 000m de dénivelé) de sentiers non balisés de l'épreuve XXL de l'UTMB depuis Orsières (Suisse). Plus qu'une course, la PTL est un grand voyage entre la Suisse, la France et l'Italie où la gestion de l'effort et du sommeil sont les maitres mots pour rejoindre Chamonix. Les coureurs sont sélectionnés sur dossier et évoluent en autonomie complète hormis quelques « bases vie » en refuge. Ces montagnards chevronnés iront jusqu'au refuge du tour du Ruitor, célèbre point de chute pour les amateurs de ski alpinisme dans le Valgrisenche (Italie). Les premiers coureurs sont attendus à Chamonix vendredi en milieu de journée pour franchir la ligne d'arrivée après ce périple extraordinaire et plus de 100 heures d'effort. La MCC, Mike Horn en tête d'affiche Puis, c'est la course des gens du pays et des bénévoles qui s'est élancée à Martigny-Combe (Suisse). Cette année, 1 000 coureurs ont pris le départ de la MCC (Martigny-Combe à Chamonix) avec, au programme, 40km et 2 300m de dénivelé à travers les villages qui relient la Suisse à Chamonix avec la fameuse montée au col de la Forclaz, sa verticalité et ses vignes. Avec un invité de marque : Mike Horn, le célèbre aventurier, a participé à la course format marathon. À Chamonix, le Français Anthony Felber s'est imposé avec une facilité déconcertante et sa compatriote Lucille Germain l'a accompagné chez les femmes. Les deux athlètes du team Matrix ont moins de 25 ans : la relève est en marche !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La TDS, la plus dure Ce mardi à 15h00, alors que les enfants et ados auront déjà réalisé leurs parcours de la YCC, l'UTMB des plus jeunes, la première des trois grandes courses d'ultra-trail de la semaine fera son départ de Courmayeur (Italie). PTL mise à part, la TDS (sur les Traces des Ducs de Savoie) est la plus technique des courses de la semaine et certainement, depuis la modification du parcours en 2019, la plus dure. 145km et 9100m de dénivelé de sentiers techniques entre l'Italie et la France, de la Savoie à la Haute-Savoie, avec des difficultés que ne connaissent pas les coureurs de l'UTMB. On pense notamment à l'interminable montée du Passeur de Pralognan et ses 1 700m de dénivelé positif. Une course qui se gagne en 18h00, contre 19h30-20h00 pour l'UTMB, et dont les derniers participants rejoignent la ligne d'arrivée en 44h (contre 46h30 pour l'UTMB).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'OCC, un avant-goût de l'UTMB On retrouvera ensuite des dimensions plus raisonnables avec l'OCC (Orsières-Champex-Chamonix), entrée en matière vers l'ultra organisée pour la première fois en 2014. Un départ d'Orsière, jeudi à 8h15, pour rejoindre Chamonix sur la fin de parcours de l'UTMB, avec à l'arrivée 55km et 3 500 m de dénivelé dans les jambes. Bien que sensiblement plus courte que ses grandes soeurs « ultras », l'OCC n'est pas pour autant une promenade de santé : cette fin de boucle autour du Mont-Blanc est une des parties les plus exigeantes de l'UTMB. La CCC, la plus accessible Vendredi à 9h00, ça sera ensuite au tour de la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) de débuter de Courmayeur. Course d'ultra la plus accessible de la semaine, l'épreuve fait un parfait premier « ultra » alpin pour les néophytes. La CCC n'est pas pour autant une course facile : 101 km et 6 000 m de dénivelé avec une 2e partie de course plus difficile que la première moitié et la terrible Tête aux vents dans le massif des Aiguilles rouges en guise de dessert. À l'UTMB, rejoindre Chamonix se mérite... L'UTMB, la course reine Enfin, vendredi à 17h00, la course reine, l'UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) lui-même, débutera de la Place du Triangle de l'Amitié à Chamonix. 170 km et 10 000 m de dénivelé entre la France, l'Italie et la Suisse rassemblant les meilleurs athlètes du monde. Des Contamines à Courmayeur après les longues ascensions des cols du Bonhomme et de la Seigne ; d'Arnouvaz à Champex en passant par le célèbre Grand Col Ferret ; de Trient à Chamonix après avoir affronté Catogne et la Tête aux vents. Une grande aventure, l'ultra le plus célèbre au monde, qui fait rêver la grande majorité des amateurs d'endurance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles