Ultra-trail - UTMB - Ultra-trail : Michel Poletti n'est plus directeur général de l'UTMB et a démissionné de l'ITRA

L'Equipe.fr
L’Equipe

À 65 ans, le cofondateur de l'Ultra-trail du Mont-Blanc, Michel Poletti, prend du recul. Il a quitté son poste de directeur général de l'UTMB et a également démissionné de l'ITRA (International trail running association), dont il était président depuis 2013. À 65 ans, Michel Poletti a décidé de passer la main, en douceur. Le co-créateur de l'Ultra-trail du Mont-Blanc, une des plus emblématiques courses du monde, n'est plus directeur général depuis quelques jours. Frédéric Lénart, ancien DG de l'Automobile club de l'Ouest, le club organisateur des 24 Heures du Mans, a été nommé en remplacement. Retraité, MIchel Poletti, mais retraité actif. « Mais je reste dans une position de consultant et membre du conseil d'administration, précise-t-il. Je serai dans un rôle moins opérationnel et plus de conseil auprès du DG ou de l'ensemble de l'équipe. » Catherine Poletti, sa femme, reste présidente de l'UTMB group. UTMB 2020 : Décision « autour du 20 mai » Le couple fondateur de l'UTMB travaille à cette passation depuis plusieurs années, ce n'est pas un secret, mais cette nouvelle marque un pas de plus vers une retraite. Il y a quelque temps, le Chamoniard a également démissionné de son poste de président de l'ITRA (l'International trail running association, qui vise à promouvoir le trail et son développement). Cette structure, co-créée en 2013 notamment par le couple Poletti et dont Michel Poletti était président depuis sa fondation, fait également figure de référence concernant le classement mondial. « Pour l'UTMB, la transmission envers nos enfants est préparée de longue date, depuis trois ans, explique Michel Poletti. Pour l'ITRA, je l'ai peut-être moins programmée. Mais depuis fin 2019, je sentais qu'il fallait passer la main. Ça va me laisser plus de temps pour moi, pour une retraite active au sein de l'UTMB. » L'UTMB, un vrai tube signé Catherine et Michel Poletti Depuis 2003 et la création de la course autour du Mont-Blanc avec environ 700 coureurs, le groupe UTMB s'est développé dans le monde entier : l'événement-phare de l'UTMB rassemble désormais 10 000 coureurs de 111 nationalités (sur sept courses) pour 50 000 spectateurs autour du Mont-Blanc au mois d'août et la filière s'est exportée en Chine, en Thaïlande ou à Oman. À lire bientôt sur L'Equipe : l'interview de Michel Poletti.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi