Union Berlin - Bayern (0-2), Pavard et le Bayern font le travail

Goal.com

Le Bayern Munich a fait honneur à son rang ce dimanche lors de son déplacement chez le promu de l’Union Berlin. Les champions d’Allemagne n’ont pas été aussi impressionnants que le Borussia la veille, mais ils ont fait le boulot avec un succès par deux buts d’écart (0-2). Benjamin Pavard y a contribué, en signant notamment le but de break. Son troisième de la saison.

Flick évasif sur l'avenir de Coutinho

À dix minutes du terme, l’international français a plié le suspense dans cette partie en claquant une superbe tête à la réception d’un corner de Joshua Kimmich. Une réalisation qui est venue récompenser son excellent match. Défensivement, il a été très solide. Avec ses coéquipiers de derrière, ils n’ont que très peu tremblé tout au long de la partie.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

26e but de la saison pour Lewandowski

Devant, le Bayern a été en revanche un peu moins fringant qu’à son habitude. Pas encore au point physiquement, les visiteurs ont éprouvé quelques difficultés pour se montrer dangereux durant le premier acte. Et ce n’est que sur pénalty, provoqué par l’ancien Stéphanois Subotic, qu’ils ont réussi à débloquer la situation. Robert Lewandowski, discret jusque-là, a transformé la sentence en force, signant à l’occasion son 26e but de l’exercice (en 24 matches).

La seconde période fut un peu plus enlevée côté bavarois, avec plus d’offensives et de tentatives vers les buts adverses. Cependant, un manque de justesse et de lucidité les a empêchés de se mettre rapidement à l’abri. Leon Goreztka aurait pu trouver la faille à la 49e, tout comme Kingsley Coman, s’il n’avait pas été trop altruiste à la 77e. Sans résultat. Entré six minutes auparavant, l’ailier français a été moins en réussite que son compatriote.

Avec cette victoire, le Bayern consolide sa place de leader au classement, reprenant ses quatre points d’avance sur le Borussia Dortmund. Une belle entrée en matière pour la bande à Hansi Flick, même s’il y a encore du travail à faire pour retrouver le niveau de performances affiché avant l’interruption de la compétition.

À lire aussi