Urios écarté, l’UBB sort enfin du silence

Voilà plusieurs mois déjà que Christophe Urios n’est plus le manager de l’Union Bordeaux-Bègles, qu’il avait rejoint en 2019. Le club bordelo-bèglais n’avait pas vraiment expliqué les raisons de ce choix assez surprenant pour certains, mais c’est désormais chose faite avec le président Laurent Marti, qui s’est enfin exprimé.

Considéré comme l’un des meilleurs technicien français, Christophe Urios est sans club depuis la mi-novembre et son départ de l’UBB. S’il a déclaré vouloir prendre un peu de recul par rapport au monde du rugby, son nom circule déjà du côté de certains gros clubs du Top 14, comme l’ASM Clermont Auvergne.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« La décision a été difficile à prendre »

En attendant son retour, on peut enfin avoir la version de l’UBB concernant le départ d’Urios, avec une longue interview de Laurent Marti accordée tout récemment à L’Équipe. « Cet épisode était difficile à vivre pour le club, pour Christophe et moi. La décision a été difficile à prendre. Est-ce que je prenais la bonne décision ' » a confié le président du club girondin. « Il y a aussi l'humain qui entre en jeu. Mon objectif était de retrouver un peu de calme. J'ai préféré m'en tenir à un communiqué et j'avais donné rendez-vous début janvier après le match face à Bayonne. Heureusement, les résultats sont positifs, sinon on me serait tombé dessus. Je dirais d'abord que certaines…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com