Urios débarque à Clermont : clashs à prévoir ?

Limogé en novembre dernier par l’Union Bordeaux-Bègles, Christophe Urios a fait son retour dans le Top 14. S’il est considéré comme un grand manager, lui qui a mené Castres au titre de champion de France en 2018, l’ancien talonneur est surtout connu pour ses déclarations sans filtre. Cela a souvent mené à des clashs dans ses anciennes équipes, ce qui pourrait de nouveau se produire à l’ASM Clermont Auvergne.

Démis de ses fonctions de manager par l’Union Bordeaux-Bègles au mois de novembre dernier, Christophe Urios a pris son temps avant de sortir du silence. Il l’a finalement fait fin décembre, dans un message publié sur Twitter où il promettait de « repartir bientôt au combat ». C’est désormais chose faite, puisque l’ASM Clermont Auvergne a annoncé son arrivée jeudi dernier. Après avoir pris ses fonctions cette semaine, il vivra son premier match samedi, à l’occasion d’un déplacement sur la pelouse du LOU.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Je n’avais pas envie de les voir »

Avec l’arrivée de Christophe Urios, Clermont s’est attaché les services d’un manager expérimenté, qui a mené le Castres Olympique au titre de champion de France en 2018. Une histoire qui s’était tout de même mal terminée. Car si ses qualités sont indéniables, Christophe Urios s’est souvent fait remarquer pour ses sorties médiatiques fracassantes. En 2019, juste avant son départ de Castres, il avait refusé de se…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com