Urios viré, ses proches lâchent d’énormes révélations

Julien Laïrle et Frédéric Charrier ont pris les rênes de l’Union Bordeaux-Bègles après la mise à l’écart de Christophe Urios, avec qui ils travaillaient jusque-là. A les entendre, l’annonce du départ du technicien de 57 ans a pris tout le monde de court, puisque l’idée initiale semblait de s’inscrire dans la durée dans le club bordelo-bèglais.

Considéré comme l’un des meilleurs entraineurs de Top 14, Christophe Urios n’occupe désormais plus aucune fonction. L’UBB a en effet annoncé le 16 novembre dernier son départ et c’est désormais le duo formé par Julien Laïrle et Frédéric Charrier qui a pris sa place, chargé de guider l’équipe au moins jusqu’à la fin de la saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il y a une forme d’incompréhension »

Dans un long entretien accordé à L’Équipe ce vendredi, Charrier et Laïrle sont revenus sur les circonstances autour du départ de Christophe Urios et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont été surpris. « Il y a une forme d’incompréhension » a confié Julien Laïrle. « Quinze jours plus tôt, avant la défaite à Pau (33-7), nous étions en train de négocier une prolongation. Nous avions rencontré Arthur Iturria en compagnie de Christophe et du président Laurent Marti. Forcément tu te projettes sur la suite ! Puis nous rentrons de vacances et Christophe est viré ! ».

« Tu n’imagines pas une seconde que tout va s’arrêter en fin…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com