US Open : Djokovic banni, Nadal est catégorique

Comme en Australie, Novak Djokovic n’a pas été autorisé à participer à l’US Open en raison de sa position sur le vaccin contre la Covid-19. Une décision regrettée par les autres joueurs du circuit ATP, dont Rafael Nadal, en course pour remporter un 23e Grand Chelem dans sa carrière.

Ce lundi démarre l’US Open, et au terme d’un long feuilleton dont l’issue faisait finalement peu de doute, Novak Djokovic n’a pas été convié pour l’événement. Comme en Australie, l’ancien numéro 1 mondial ne peut disputer le dernier Grand Chelem de la saison à cause de son refus de se faire vacciner contre la Covid-19, l’empêchant de pouvoir entrer sur le sol américain. Djokovic n’a pourtant pas manqué de soutien, sur le plan sportif mais également en dehors puisque l’affaire a pris une tournure politique de l’autre côté de l’Atlantique, insuffisant toutefois pour permettre au Serbe de se rendre à New York.

« Une très triste nouvelle »

Forcément, le cas Djokovic a encore fait parler en vue du début de l’US Open, où chacun y est allé de sa position. Interrogé sur la situation de son rival, Rafael Nadal a publiquement regretté cette absence : « De mon point de vue, c'est une très triste nouvelle. C'est toujours dommage lorsque les meilleurs joueurs du monde ne peuvent pas participer à un tournoi en raison de blessures ou pour d'autres raisons. Dans ce cas, ne pas avoir l'un des meilleurs joueurs de l'histoire dans le tableau d'un Grand Chelem, ça représente toujours un manque important, non ? C'est dur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com