US Open (F) - Au moment de retrouver le public de l'US Open, Naomi Osaka espère que « tout se passera bien »

·3 min de lecture

Après une année particulière marquée par de nombreuses polémiques extra-sportives, Naomi Osaka revient à l'US Open, terre de son premier Grand Chelem en 2019. Sans résultats probants, la Japonaise espère que tout se passera bien, même avec le public. « Vous avez déjà évoqué le fait de ne pas toujours être à l'aise en public. Que ressentez-vous au moment de retrouver un court avec un public incroyablement fourni ?
Eh bien ça va certainement être un peu différent. Je ne sais pas trop comment le décrire, mais j'ai dû surmonter le fait que les gens me regardent un peu différemment. En même temps, je me dis que c'est comme ça. Je ne peux pas changer la perception que les gens ont de moi. Toute cette foule, ça me rend un peu nerveuse. Mais les premiers tours, en général, me rendent un peu nerveuse. Je suppose que je n'aurai la réponse que lorsque je serai sur le court. Pensez-vous que le public sera derrière vous ?
Vous savez, en général, dès qu'il y a du public, je suis assez contente. Je n'irai pas jusqu'à dire que je suis la favorite du public car il y a aussi Coco Gauff et je pense que c'est elle que le public soutiendra le plus. Mais je veux dire que c'est sympa de voir de nouvelles têtes arriver. Jeudi, j'étais à un événement dans le Queens et il y avait cet enfant qui m'a dit que son joueur préféré était Medvedev. J'ai été prise par surprise car j'ai l'habitude que les gens disent que Federer est leur favori. C'est sympa de voir arriver une nouvelle génération et qu'elle trouve sa place dans le coeur du public.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vos derniers résultats n'ont pas toujours été à la hauteur des attentes. Où en êtes-vous niveau confiance, niveau de jeu ?
Honnêtement, je sais que je n'ai pas joué beaucoup de matches dernièrement. Et je n'ai même pas fait un quart de finale. Mais je suis plutôt satisfaite de mon niveau actuel. J'ai joué deux matches difficiles à Cincinnati et la fille qui m'a battu (Jil Teichmann, future finaliste) jouait vraiment bien. C'était la première fois qu'on se jouait et je n'avais pas d'informations sur elle. Or c'est important quand on veut donner du rythme à un match. Mais actuellement, je suis plutôt en confiance. Bien sûr, je ne vais pas vous dire que tout est parfait. Mais je suis du genre à prendre les matches les uns après les autres et j'espère qu'à la fin tout se passera bien. Naomi Osaka « C'est sympa de voir arriver une nouvelle génération et qu'elle trouve sa place dans le coeur du public » Ashleigh Barty est la grande favorite pour cet US Open. Elle fait une saison remarquable. Comment l'expliquez-vous ?
C'est à elle qu'il faudrait le demander. Mais c'est vrai que ce qu'elle fait est remarquable. C'est cool de voir quelqu'un jouer à ce niveau avec autant de régularité. Elle semble très déterminée, très concentrée. Je sais qu'elle n'est pas rentrée chez elle depuis l'Open d'Australie et qu'elle enchaîne les voyages. Je ne pense pas que je pourrais faire ça. C'est assez incroyable et je pense que c'est bien pour le tennis en général. » lire aussi Le tableau de l'US Open

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles