US Open (F) - Belinda Bencic domine Iga Swiatek et se qualifie pour les quarts de finale l'US Open

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un premier set accroché, Belinda Bencic a profité de la démobilisation d'Iga Swiatek (7-6 [12], 6-3) pour se qualifier pour les quarts de finale de l'US Open. Belinda Bencic prolonge son bel été. Après une médaille d'or aux JO de Tokyo, la voilà en quarts de finale de l'US Open. La Suissesse s'est montrée bien plus solide que son adversaire, Iga Swiatek, notamment dans la deuxième manche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Le tableau féminin de l'US Open Car dans le premier set, il y a eu match. Si Swiatek était la première à lâcher son service, dès le premier jeu, elle était cependant la première à s'offrir une balle de set à 6-5. On allait donc disputer un tie-break où aucune des deux joueuses ne semblait pressée de s'imposer. Swiatek laissait filer trois balles de set quand Bencic ne faisait la différence qu'à sa cinquième occasion (14-12). Swiatek sort du match La suite n'était pas du même acabit avec une Swiatek qui sortait complètement de son match. Multipliant les cadeaux, elle pêchait aussi dans son déplacement. On la voyait même sortir de son calme et s'invectiver sur sa chaise, chose assez inhabituelle chez elle. Malgré une tension souvent palpable, Bencic en profitait pour boucler la rencontre en deux sets. Elle sera opposée en quarts de finale à Shelby Rogers ou Emma Raducanu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles