US Open (F) - Leylah Fernandez se hisse en quarts de finale de l'US Open en battant Angelique Kerber

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 19 ans, Leylah Fernandez va jouer son premier quart de finale de Grand Chelem. Deux jours après avoir mis fin au parcours de Naomi Osaka, la Canadienne s'est offert Angelique Kerber après un match renversant (4-6, 7-6 [5], 6-2). Leylah Fernandez aime bien chasser les anciennes n°1 mondiales lors de cet US Open. Deux jours après avoir signé son premier gros coup du tournoi en battant la tenante du titre Naomi Osaka, la Canadienne, qui fête ses 19 ans ce lundi, s'est offert le scalp d'Angelique Kerber. Comme face à la Japonaise, Fernandez a perdu le premier set mais a réussi à renverser l'Allemande (4-6, 7-6 [5], 6-2). Elle affrontera une autre tête de série, Elina Svitolina, pour une place en demies. lire aussi Le tableau femmes de l'US Open Avec un set et un break d'avance, Kerber pensait sans doute avoir fait l'essentiel mais c'était sans compter sur la grinta de la Canadienne qui a su gommer les quelques erreurs qui lui avaient coûté le premier set pour monter en intensité. Elle est revenue au score dans cette deuxième manche avant d'arracher le tie-break avec le soutien du public du Louis-Armstrong, prêt à s'enflammer pour l'outsider du jour. Les spectateurs ne l'ont pas lâchée dans la dernière manche qu'elle a conclue en remportant cinq jeux de suite malgré la fatigue qui commençait à poindre. Angelique Kerber « Si elle continue à jouer comme ça avec régularité toute l'année, elle aura un bel avenir » Vaincue, Kerber a tenu à passer de l'autre côté du filet pour saluer d'une belle accolade son bourreau du jour. La joueuse de 33 ans a été impressionnée par sa jeune adversaire, gauchère comme elle et qui lui a parfois donné l'impression qu'elle affrontait son propre miroir. « Elle a joué un match incroyable, spécialement dans le troisième set, disait-elle en conférence de presse. Elle n'avait rien à perdre, elle est venue sur le court et elle a joué au tennis. Si elle continue à jouer comme ça avec régularité toute l'année, elle aura un bel avenir. Elle a beaucoup de puissance dans son coup droit, elle frappe des coups gagnants. » « Honnêtement, j'étais fatiguée dans le troisième set, racontait la gagnante du jour en souriant après la rencontre. C'était dur mais je me disais que si j'étais fatiguée, elle devait être épuisée. J'ai juste essayé de renvoyer les balles un peu plus, de croire en mon jeu et de penser que ça allait marcher. » Elle aura besoin d'un peu plus d'énergie encore pour se frotter à Svitolina dans son premier quart de finale en Majeur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles