US Open : Federer, Nadal, Djokovic… Alcaraz a l’occasion de marquer l’histoire

Alors qu’il affrontera Casper Ruud en finale de l’US Open pour décrocher son premier Grand Chelem, Carlos Alcaraz a également l’occasion de devenir le plus jeune numéro un mondial de l’histoire. Un classement dominé depuis 20 ans par Lleyton Hewitt, loin devant Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer.

Et si Carlos Alcaraz venait à nouveau écrire l’histoire ? A seulement 19 ans, l’Espagnol a déjà marqué de son empreinte cette saison, notamment avec sa performance exceptionnelle au Masters 1000 de Madrid où il a triomphé après avoir éliminé Novak Djokovic et Rafael Nadal. Qualifié pour la finale de l’US Open, Carlos Alcaraz affrontera Casper Ruud pour remporter son premier titre du Grand Chelem et décrocher, pour la première fois de sa carrière, la place de numéro un mondial au classement ATP.

Hewitt le plus précoce, McEnroe et Roddick dans le top 5

Cerise sur le gâteau, Carlos Alcaraz deviendrait le plus jeune joueur de l’histoire à décrocher ce graal. Avant lui, d’autres ont réalisé cette prouesse assez jeune. Bjorn Borg, le légendaire suédois, est devenu numéro un mondial à seulement 21 ans, 2 mois et 17 jours, c’était en 1977. Une performance imitée par Andy Roddick, alors âgé de 21 ans, 2 mois et 4 jours, en 2003 après sa victoire à l’US Open. Quand il est devenu numéro un mondial pour la première fois, John McEnroe était âgé de 21 ans et 15 jours. En 2000, le Russe Marat Safin a pris le trône à 20 ans, 9 mois et 24 jours. Une petite année plus tard, ce record sera battu…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com