US Open (H) - Adrian Mannarino renverse Pierre-Hugues Herbert au premier tour de l'US Open

·2 min de lecture

Adrian Mannarino, qui faisait son retour après son abandon à Wimbledon face à Roger Federer, a remonté lundi un handicap de deux sets à rien pour éliminer Pierre Hugues Herbert (3-6, 4-6, 6-4, 6-3, 6-3). C'était l'assurance pour un Français de passer au deuxième tour. Et c'est Adrian Mannarino qui a su saisir l'occasion au bout du suspens et 3 h 47 de match lundi. On aurait pu pourtant penser que le Parisien allait manquer de rythme, lui qui revenait sur le circuit après son abandon début juillet à deux sets partout de son match flamboyant contre Roger Federer à Wimbledon, après une blessure au genou droit. lire aussi Le film du match Mannarino-Herbert On aurait pu croire qu'après avoir été mené deux sets à rien, avec un break contre lui dans le troisième, il allait capituler, lui qui n'avait jamais comblé un tel handicap dans sa carrière. Mais profitant d'une belle qualité de retour et d'un fléchissement d'un Pierre-Hugues Herbert erratique au service (16 aces, 15 doubles fautes) et pas assez réaliste (quatre balles de break converties sur 14), Mannarino a su refaire surface avec abnégation. Il profitait d'une volée à mi-court boisée de son adversaire pour s'emparer du troisième set. Avant de rapidement faire la différence dans la quatrième manche au cours d'une partie où il parvenait à entraîner son adversaire dans sa filière des rallyes qui durent. Herbert n'a pas gagné un match en Grand Chelem en 2021 Dans la cinquième manche, Mannarino faisait le break dans un jeu où il était 40-0. Puis « P2H » ratait le coche pour revenir en menant 15-40, puis 0-30 sur deux jeux de service de son adversaire. lire aussi Le tableau messieurs de l'US Open C'en était trop pour le Strasbourgeois, qui vendangeait son dernier engagement (deux services-volées ratées, une double faute et un coup droit qui s'envole). C'est une cruelle désillusion pour Herbert. Plus très flamboyant depuis sa finale à Marseille en mars, le Strasbourgeois n'a pas gagné un match en Grand Chelem de l'année, après des défaites face à Fognini à Melbourne, Sinner à Roland-Garros (en cinq sets...) et Andujar à Wimbledon (en cinq sets...).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles