US Open (H) - Alexander Zverev élimine Jannik Sinner et rejoint les quarts de finale de l'US Open

·2 min de lecture

Solide pendant un peu plus de deux heures, Alexander Zverev a mis fin au parcours de Jannik Sinner à l'US Open en trois sets (6-4, 6-4, 7-6 [7]). Il rejoint les quarts de finale où il affrontera Reilly Opelka ou Lloyd Harris. L'été touche à sa fin mais Alexander Zverev reste sur son petit nuage et son titre olympique il y a un mois à Tokyo l'a assurément fait changer de dimension. Opposé à Jannik Sinner en huitièmes de finale de l'US Open lundi, l'Allemand a passé en trois sets ce premier test majeur dans le tournoi new-yorkais (6-4, 6-4, 7-6 [7], en 2h28), dominant sans tapage, mais avec une maîtrise assez remarquable le jeune talent italien. Un score bien droit, bien aligné, qui ne dit pas tout cependant de la rude bataille que l'Allemand a dû livrer dans la troisième manche, sauvant cinq balles de set, dont une offerte littéralement par Sinner sur un coup droit penalty à 6-5 en sa faveur dans le jeu décisif, que l'Italien mettait dans le couloir ! Mais hormis ce coup de chaud, le n°4 mondial, récent vainqueur à Cincinnati et qui n'a plus perdu en simple depuis son huitième de finale à Wimbledon face à Félix Auger-Aliassime, a globalement toujours été en contrôle. Sans être flamboyant à tous les coups, sans être systématiquement agressif et engagé, l'Allemand a globalement toujours maîtrisé les débats, se chargeant de hausser son niveau de jeu sur les points clés ou de se mettre à l'abri derrière son service (17 aces) au bon moment. lire aussi Le tableau masculin de l'US Open Cinq balles de troisième set écartées par Zverev Ce fut ainsi le cas sur un coup droit croisé pour faire le break à 3-2 dans le premier set, avant de rester impeccable jusqu'à la ligne sur son service. Il ne fut pas plus inquiété dans la deuxième manche. Autoritaire, relâché, appliqué, il ne s'agaçait même pas quand Sinner annihilait en suivant trois balles de break à 4-4, faisant tout de même la différence à la cinquième occasion sur un point merveilleusement construit de fond de court. Mais l'Italien, qui jouait une qualif pour un deuxième quart de finale en Grand Chelem en carrière, ne flanchait pas et faisait preuve d'un état d'esprit rebelle remarquable jusqu'au bout. Mordant offensif, audacieux, Sinner remontait même un break de retard à 3-4, avant de malheureusement laisser filer cinq opportunités de prendre le set (deux à 6-5 et trois dans le jeu décisif). « La médaille d'or des JO est à côté de moi quand je dors », souriait Zverev à la sortie. Un porte-bonheur qui peut l'emmener encore un peu plus loin puisque l'Allemand affrontera en quart de finale le vainqueur du duel entre Reilly Opelka et Lloyd Harris, pour tenter de signer une 16e victoire consécutive.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles