US Open (H) - Benoît Paire battu au premier tour de l'US Open par Dusan Lajovic

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré une belle réaction au troisième set, Benoît Paire a cédé dès le premier tour de l'US Open, battu lundi à New York par le Serbe Dusan Lajovic (6-3, 7-5, 2-6, 6-4). Il sortait pourtant d'un été très encourageant, avec notamment une belle semaine au Masters 1000 de Cincinnati (quart de finale), mais Benoît Paire est retombé dans ses travers ce lundi à New York, battu dès le premier tour de l'US Open par le Serbe Dusan Lajovic (6-3, 7-5, 2-6, 6-4). lire aussi Le film du match Paire-Lajovic Face au 40e mondial, joueur solide mais plus à l'aise sur terre battue que sur dur, le Français a manqué de justesse (44 fautes directes), de précision au service (seulement 50 % de premières balles, 15 aces mais 14 doubles fautes) et, surtout, de calme. Benoît Paire à l'arbitre concernant les bruits d'un spectateur dans les tribunes. « Il parle pendant le point, tu dois arrêter le match ! Il peut dire ce qu'il veut et c'est ok, on joue ? Tout le monde peut parler pendant le point ? Je peux dire à mon père de parler pendant le point ? » Ses nombreux gestes d'humeur lui ont valu plusieurs avertissements, jusqu'au point de pénalité en fin de deuxième manche, alors que Lajovic servait pour mener deux sets à zéro. Gêné par un bruit venant des tribunes, Paire s'était agacé auprès de l'arbitre avant de frapper le parasol de son adversaire avec sa raquette. « Il parle pendant le point, tu dois arrêter le match ! Il peut dire ce qu'il veut et c'est ok, on joue ? Tout le monde peut parler pendant le point ? Je peux dire à mon père de parler pendant le point ? », a lancé le Français à l'officiel avant d'insulter le spectateur qui l'avait dérangé.

lire aussi Le tableau hommes de l'US Open Ce coup de colère a au moins eu le mérite de remettre le 49e mondial dans la rencontre. Ses premières balles passaient enfin (71 % contre 40 % sur les deux sets précédents), ses enchaînements au filet étaient plus tranchants et c'est logiquement qu'il remportait la troisième manche. En face, Lajovic semblait touché par la chaleur et l'humidité, au bord des crampes. C'est pourtant le Serbe qui, après six occasions sauvées par Paire, réussissait le break décisif, à 4-3, avant de conclure quelques minutes plus tard sur sa troisième balle de match.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles