US Open (H) - Botic Van de Zandschulp surprend Diego Schwartzman et va en quarts de l'US Open

·3 min de lecture

Issu des qualifications, le Néerlandais Botic Van de Zandschulp, 117e joueur mondial, a validé dimanche son billet pour les quarts de finale en sortant l'Argentin Diego Schwartzman, tête de série n°11 (6-3, 6-4, 5-7, 5-7, 6-1). Les seconds couteaux continuent à tracer leur route dans cet US Open. Ainsi du Néerlandais Botic Van de Zandschulp, 117e joueur mondial, qui a d'abord dû franchir trois tours de qualifs à Flushing Meadows avant d'en passer quatre de plus dans le tableau final pour se retrouver désormais en quarts de finale, après sa belle prestation, dimanche, face au n°14 ATP, Diego Schwartzman (6-3, 6-4, 5-7, 5-7, 6-1 en 4h20). lire aussi Le tableau Surnommé « Comeback King » cette année à New York parce qu'il avait perdu le premier set de ses six premiers matches dans cet US Open 2021 (et même les deux premiers, au premier tour du tableau final, contre l'Espagnol Carlos Taberner, 2-6, 3-6, 6-4, 7-5, 6-3), « VdZ » semble promener une belle sérénité sur les courts en dur de Flushing. Face à Medvedev au prochain tour Armé d'un excellent coup droit, il donne l'impression de ne jamais vraiment sprinter, se déplaçant légèrement malgré son beau gabarait (1,88m ; 83kg). Cornaqué pendant ce tournoi par l'ancien n°25 mondial de 2,01m, son compatriote Michiel Schapers, le Néerlandais a d'abord très nettement dominé Schwartzman dimanche. Au point qu'il semblait que c'était lui le mieux classé des deux. Au moins jusqu'à 6-3, 6-4, 4-2 Pour une fois, il n'avait pas perdu la première manche, mais ça ne l'avait pas perturbé. Solide au service, très précis au filet, la routine dont il fit preuve donna l'impression qu'il avait géré des huitièmes de finale de Gand Chelem toute sa vie. Alors que c'était évidemment son tout premier, lui qui, à 25 ans, n'a découvert le circuit principal de l'ATP que cette année. Accrocheur comme à son habitude, Schwartzman a alors débreaké et remporté le troisième set. Au quatrième, le Néerlandais s'est procuré deux balles de match d'affilée, à 5-4, au retour, mais il a alors décentré deux coups droits et l'Argentin a ensuite recollé à deux manches partout. Tendu, le rookie? Pas du tout. Sans jamais paniquer, il a breaké d'entrée de dernière manche et a doublé l'écart, à 4-1. Il a connu une nouvelle hésitation sur ses deux balles de match suivantes avant d'enfoncer le clou et de crier sa joie, au moment où il valida la plus belle victoire de sa carrière, après quatre heures vingt d'efforts. Deux certitudes désormais pour Van de Zandschulp : il rentrera pour la première fois dans le top 100 du classement dans huit jours (aux alentours de la 62e place) et il ne partira pas favori de son quart, mardi, face à Daniil Medvedev. lire aussi Tableau hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles