US Open (H) - La célébration lunaire de Daniil Medvedev après son sacre à l'US Open

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Daniil Medvedev a surpris tout le monde en reprenant une célébration issue du jeu vidéo FIFA pour fêter sa victoire en finale de l'US Open contre Novak Djokovic (6-4, 6-4, 6-4) dimanche. Une carpe pour certains, un saumon pour d'autres, peut-être même un esturgeon ! Chacun y est allé de son observation de la célébration totalement inattendue de Daniil Medvedev, dimanche après son sacre en finale de l'US Open face à Novak Djokovic (6-4, 6-4, 6-4).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Djokovic, le rêve était trop grand Lorsque le retour de revers du numéro 1 mondial est resté dans la bande sur la balle de match, le Russe s'est écroulé de tout son long, bouche grande ouverte en « O ». À la fin de son discours sur le court, avant de rendre le micro, le joueur de 25 ans a lancé au public : « Seules les légendes comprendront : ce que j'ai fait après le match, c'est L2 + left. Merci ! »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il m'a dit que c'était FIFA, sourit son entraîneur Gilles Cervara. Je n'y joue pas du tout donc je ne le savais pas. Ça m'a fait beaucoup rire la façon dont il est tombé et ça me fera encore rire longtemps quand je reverrai la photo ou la vidéo. Pas de surprise avec lui. Il y a toujours des trucs comme ça qui émanent de Daniil. » Il s'agit en effet d'une célébration disponible dans le jeu vidéo FIFA avec la combinaison de touches « L2 + left » sur la manette.
Daniil Medvedev « J'en ai parlé dans le vestiaire aux jeunes qui jouent à FIFA. Ils m'ont dit : "C'est légendaire". Je me suis un peu fait mal, ce n'est pas facile à faire sur dur, mais je suis content » En fin de conférence de presse, Medvedev a expliqué la genèse de ce choix pas banal : « À Wimbledon, je me sentais en confiance dans mon jeu. Une nuit, je n'arrivais pas à dormir. Pendant cinq, dix minutes, des pensées folles te traversent l'esprit, comme tout le monde. Je me suis dit, ok, si je gagne Wimbledon, contre Novak par exemple, ne pas célébrer serait ennuyeux parce que je fais déjà ça tout le temps. Il faut que je fasse un truc spécial. » lire aussi Santoro : « Le feu n'a pas pris » « J'aime jouer à FIFA, j'aime jouer à la PlayStation, poursuit-il. Ça s'appelle la célébration du poisson mort. Si tu connais le mec face à qui tu joues à FIFA, tu vas souvent faire ça. Tu marques, tu mènes 5-0, tu fais cette célébration. J'en ai parlé dans le vestiaire aux jeunes qui jouent à FIFA. Ils m'ont dit : "C'est légendaire". Je voulais rendre ce moment spécial pour mes amis avec lesquels je joue à FIFA. Je me suis un peu fait mal, ce n'est pas facile à faire sur dur, mais je suis content. J'ai rendu ce moment légendaire ! »
Medvedev bat Djokovic en finale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles