US Open : pourquoi Ons Jabeur a le jeu pour embêter Caroline Garcia

La Tunisienne a le jeu et le tennis pour embêter Caroline Garcia. La preuve, elle l'a battue les six fois où elles se sont rencontrées, sur le circuit WTA et chez les juniors.

Entre ces deux-là, c'est une histoire de Grands Chelems. De leur première rencontre, en 2010 à Roland-Garros chez les juniors à leur rendez-vous de ce jeudi soir, Caroline Garcia et Ons Jabeur se sont toujours rencontrées lors des événements majeurs de la saison. Six fois en tout (bientôt sept), pour à chaque fois le même résultat : une victoire de la Tunisienne. Une balance négative que la Française avait déjà face à Alison Riske (0-3 avant leur huitième) et Coco Gauff (0-2). Ça ne l'a pas empêché de briller. Mais la 5e joueuse mondiale incarne peut-être mieux une bête noire pour Garcia parce qu'elle a les moyens, avec son jeu, de lutter contre ses forces.

lire aussi
Ons Jabeur résiste à Ajla Tomljanovic et rejoint le dernier carré de l'US Open

« J'ai un gros challenge face à moi, estime ainsi la Française. Ons, ça remonte depuis longtemps. Chez les juniors, c'était très rare de jouer quelqu'un qui faisait autant d'amorties et autant de slices avec son revers. Elle mettait beaucoup d'effets dans ses balles. C'était déjà piégeux de jouer contre elle. Maintenant, ça l'est encore plus. »

Si la Tunisienne peut devenir un poison pour Garcia, c'est qu'elle possède un atout pour contrer son point fort. « Elle a une arme que très peu de joueuses ont, son revers slicé, pose Sophie Amiach, ancienne quart-de-finaliste en Grand Chelem. Si Jabeur est intelligente, elle va changer les frappes et va utiliser ce slice. Il faut voir si Caro arrive à gérer ce genre de balles qui seront beaucoup moins véloces et qui vont rebondir plus basses. Pour les attaquer, elle devra les relever et elle sera obligée de mettre du lift et donc elle ne pourra pas forcément les frapper autant. » Une manière d'annihiler la puissance de Garcia, qui a tant fait mal à ses adversaires depuis le début du tournoi.

lire aussi
Toute l'actu de Jabeur

Dans sa panoplie, Jabeur a aussi l'amortie et elle peut, également, aller tester l'aplomb de la Française en montant au filet. Encore faut-il qu'elle ait le temps d'étaler toute sa variété de coups. « Caroline peut prendre du temps à Ons, estime ainsi Hantuchova, ancienne n°5 mondiale. Ons a de la magie dans son jeu mais si Caroline joue comme elle a joué face à Coco Gauff, elle ne lui donnera pas la possibilité de faire ça. » Parce que la Garcia qui a perdu face à Jabeur en Australie au début d'année n'est plus vraiment la même. « La grande différence c'est qu'aujourd'hui Caro a dans tous ses matches un ratio positif entre les points gagnants et les fautes directes », pointe ainsi Amiach. Ce qu'elle n'a pas encore, en revanche, c'est l'expérience d'un tel rendez-vous. Demi-finaliste à Wimbledon, Jabeur a déjà navigué dans ces eaux-là.