US Open - US Open : des joueurs en colère

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alors que l'US Open devrait se disputer sans qualifications et avec des tableaux de double réduits, certains joueurs ont fait part de leur colère sur les réseaux sociaux. « Pour moi, un Grand Chelem n'est pas un Grand Chelem sans qualifications, doubles et double mixte. » À l'image de Gabriela Debrowski, septième joueuse mondiale de double, un certain nombre de joueurs et joueuses ont protesté sur les réseaux sociaux contre les conditions d'organisation de l'US Open. L'information n'a pas été confirmée par le tournoi mais les qualifications ne devraient pas avoir lieu et les tableaux de double seront moins importants. lire aussi New York presque open « Annuler les qualifs parce qu'ils veulent ''réduire le nombre de personnes'' tout en permettant aux joueurs des tableaux principaux d'amener plus d'une seule personne avec eux... Quelque chose n'est pas très net selon moi », s'est indignée sur Twitter l'Anglaise Tara Moore (n°447). L'Américain Mitchell Krueger, lui, a repris de volée son compatriote John Isner qui évoquait les joueurs « ravis » par la décision de l'US Open. « Je peux trouver plus de 140 joueurs qui ne sont certainement pas ''ravis'' par cette annonce », a répliqué l'actuel 195e joueur mondial.

Arina Rodionova, 152e joueuse mondiale a été encore plus directe avec les décideurs. « C'est juste un gros f*** y** de l'USTA (organisatrice de l'US Open) à tous les joueurs et joueuses. Je suppose qu'après tout, c'est une question d'argent et non de sport. » Même impression d'être déconsidéré chez l'Allemand Dustin Brown : « Sympa qu'on ait eu un appel avec 400 joueurs. Moins d'un tiers jouera. Cela montre juste qu'au final nous sommes simplement des numéros. »