UTMB : les frères Gabioud terminent la PTL en plus de 100 heures autour du Mont Blanc

Jules-Henri et Candide Gabioud. (UTMB)

Partis de Chamonix lundi à 8 heures pour lancer la semaine de l'UTMB, le duo suisse Jules-Henri et Candide Gabioud a passé en premier la ligne d'arrivée de la PTL, aventure de 290 km et 26 500 m de dénivelé dans le massif du Mont Blanc.

L'aventure de deux frères. Jules-Henri et Candide Gabioud sont partis de Chamonix lundi à 8 heures à l'assaut des sentiers du massif du Mont Blanc. Et ce vendredi, devant des centaines de personnes malgré la pluie, et sous le son strident des sonnailles, ils ont franchi la ligne d'arrivée place du Triangle de l'Amitié après 100 heures, 47 minutes et 31 secondes d'efforts.

Plus de cinq jours pour boucler les 290 km et 26 500 m de dénivelé du tracé de la PTL (« la Petite Trotte de Léon »), dont le parcours change chaque année (le seul des huit courses de l'UTMB). Une aventure aux frontières du trail, plus qu'une course, à travers trois pays dans le massif du Mont Blanc, cinq sommets avoisinant les 3 000 m d'altitude et une grande partie au-dessus de 2 000 m. Sur 101 équipes partantes, 46 ont déjà renoncé.

« Notre but était de faire une aventure, ensemble et de donner le meilleur possible tout le long », a réagi Candide. « Parfois, il n'y a rien qui va, on avance plus, a complété son frère Jules-Henri. C'est un mix d'émotions, c'est la magie du long et la magie de cette PTL. On essaie de donner le meilleur de nous-même, on ne calcule pas, on se fait plaisir. Le massif du Mont Blanc, c'est notre terrain, c'est chez nous. »

Le duo est même passé à quelques enjambées de chez eux, côté suisse, et a donc terminé en tête cette PTL, tragiquement marquée par le décès d'un coureur brésilien dans la nuit de lundi à mardi, pour la deuxième fois consécutive.

lire aussi

Mort d'un traileur lors de l'UTMB : la PTL, une aventure engagée plus qu'une course