UTMB : Jim Walmsley, Kilian Jornet et Zach Miller en tête au 50e kilomètre

Jim Walmsley à la sortie du ravitaillement des Contamines-Montjoie, talonné par Kilian Jornet. (Hoka)

Les 2300 participants de l'UTMB se sont enfoncés dans la nuit en direction de l'Italie vendredi soir. Après 50 km (sur les 170 de la boucle autour du Mont Blanc), le duel annoncé est en marche : Jim Walmsley est en tête au coude à coude avec le triple vainqueur de l'épreuve, Kilian Jornet.

Le duel a bien lieu dans ce premier tiers de l'UTMB. Kilian Jornet (Espagne) et Jim Walmsley (États-Unis) ont imprimé un train d'enfer dans la première partie de la course, tandis que Zach Miller, un autre Américain les accompagnait à la sortie des Chapieux. Les trois hommes sont en avance sur les prédictions et sont sur les bases d'une UTMB en moins de 20h sur le parcours de référence.

Derrière, à moins de 3 minutes, l'Espagnol Pau Capell reste lui aussi dans les temps de son défi de boucler le tour du massif du Mont-Blanc en moins de 20h. Enfin, un groupe presque compact de cinq coureurs est sorti en direction du Col de la Seigne vers 23h02, à 5 minutes des leaders, groupe à l'intérieur duquel se trouvent deux outsiders français, Mathieu Blanchard et Thibault Garrivier.

lire aussi

Kilian Jornet : « Je me sens fort »

Aurélien Dunand-Pallaz abandonne sur blessure

Surprise en revanche pour Aurélien Dunand-Pallaz, 2e de l'UTMB l'an dernier, qui a abandonné après 10 km d'effort seulement sur blessure. « La préparation de mon deuxième UTMB s'est parfaitement déroulée jusqu'à trois jours avant la course. Une légère gêne est apparue mais ne m'inquiétait pas plus que cela. Malheureusement, seulement 10 petits kms auront suffi à transformer cette gêne en une douleur suffisamment importante pour qu'elle me fasse boîter. Impossible d'imaginer encore 160 km comme cela », a déclaré le coureur français, athlète dont le staff suspecte une fracture de fatigue à la hanche.

Chez les femmes, l'Américaine Katie Schide est bien placée en tête, devant Marianne Hogan et la Française Audrey Tanguy.

lire aussi

UTMB 2022 : une course ouverte chez les femmes, avec les Françaises Audrey Tanguy et Manon Bohard