Il a vécu l’enfer à l’OM : « Il a été horrible avec moi toute la saison »

En 2005, Fabien Barthez avait été suspendu après avoir craché sur un arbitre marocain. Pour pallier son absence, l'Olympique de Marseille rappelait Cédric Carrasso de son prêt à Guingamp. En assurant avec brio l'intérim, le portier avait gagné sa place. Mais à son retour, le champion du monde 98 lui a fait vivre l'enfer.

L'OM a vu passer de grands gardiens dans son histoire. Avant la longue période Steve Mandanda, c'est Fabien Barthez et Cédric Carrasso qui gardaient la cage du club phocéen. Le premier, aussi talentueux que sanguin, avait disjoncté en crachant sur un arbitre en février 2005. Un acte qui lui avait valu une lourde suspension. Alors, l'OM rappelait le jeune Cédric Carrasso (23 ans à l'époque) de son prêt à Guingamp pour le remplacer. L'ancien gardien des Girondins de Bordeaux a révélé l'accueil que lui avait réservé son homologue à son retour de suspension.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Tu vas aller t'asseoir sur le banc maintenant»

« Comment on vit le retour de Barthez ? Il te met à l'heure direct le mec ! Moi j'ai envie de continuer de jouer, je m'éclate. Je sais pas comment expliquer ça mais ça reste une dépendance, de jouer dans des stades pleins quand tu aimes le football. C'est addictif. Jouer dans un stade de 60.000 personnes, que les gens t'acclament, que tu fais des super matchs, tu vis cette vie de groupe, ces scénarios de match…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com