Vélo Mag - Les règles du Code de la route méconnues des cyclistes

·3 min de lecture

Des feux rouges aux écouteurs en passant par les trottoirs : les règles de sécurité routière concernant les cyclistes sont souvent méconnues. Quelques rappels essentiels. Si, depuis plusieurs années, la Sécurité Routière affirme haut et fort que « La route se partage », ces mots peinent encore à porter. Lors d'une enquête de la Prévention Routière en 2018, seuls 6 % des interrogés avaient été capables de répondre correctement à une série de questions sur les obligations relatives à la sécurité des cyclistes. Petit rappel sur quelques règles méconnues et idées préconçues sur la route et les pistes cyclables. Un cycliste doit-il respecter les feux rouges ? En règle générale, un cycliste est soumis, comme tout autre véhicule, aux règles de circulation basiques en ce qui concerne les limitations de vitesse, les stops ou les feux tricolores. Mais certains sont équipés d'un panneau (un triangle rouge avec un vélo et une flèche) qui indique le droit de poursuivre tout droit ou de tourner malgré un feu rouge. Dans ce cas précis uniquement, il est autorisé de passer, même si la règle est souvent outrepassée. 43 % C'est la part des Français qui connaissent la distance de sécurité minimale requise pour dépasser un cycliste. Peut-on remonter une file de voitures à vélo par la droite ? Il est fréquent de voir des cyclistes remonter instinctivement des files de voitures par la droite, notamment lorsqu'elles sont à l'arrêt. C'est pourtant interdit : pour dépasser une voiture, un cycliste doit impérativement le faire par la voie de gauche, pour rester visible des autres usagers. Contrairement aux idées reçues, il est interdit de le faire par la droite, sous peine d'être jugé responsable en cas d'accident ou d'ouverture de portière. lire aussi Faire du vélo quand on a un rhume : bonne ou mauvaise idée ? Quelle distance pour dépasser un cycliste ? Lors de l'enquête de la Prévention routière, il avait été montré que seuls 43 % des Français connaissaient la distance de sécurité minimale requise pour dépasser un cycliste. Celle-ci varie selon qu'on soit en ville ou non : en agglomération, il faut pouvoir être à 1 mètre du vélo pour dépasser, contre 1,5 mètre à la campagne. Peut-on mettre des écouteurs à vélo ? En ville, il arrive fréquemment de croiser des cyclistes écoutant leur musique, avec des écouteurs ou un casque audio. C'est pourtant interdit depuis 2015, pour tous les véhicules sur la route. Ne pas respecter cette règle est passible d'une amende de 135 €, mais pas de retrait de points sur le permis, comme c'est le cas avec un véhicule motorisé. La seule exception existante concerne les appareils d'aides auditifs. lire aussi Le vélotaf, de vrais bénéfices pour salariés et employeurs Est-il autorisé de pédaler à deux de front ? Lorsque personne ne circule dans le même sens que soi, il est tout à fait possible de rouler à deux côte à côte, tant que l'on empêche pas les véhicules de circuler en sens inverse. En revanche, dès qu'une voiture se présente derrière nous, il est impératif de se positionner à la file indienne pour faciliter le dépassement. Le vélo est-il autorisé sur le trottoir ? Tout dépend de son âge ! Il est en effet permis de circuler à vélo sur le trottoir en ville jusqu'à l'âge de 8 ans. Au-delà, il est impératif d'être sur la chaussée ou de poser pied à terre pour passer par des passages piétons ou aller sur le trottoir. À la campagne, c'est moins net : passer sur les trottoirs est toujours interdit, sauf indication contraire ou à moins que la route soit en travaux. lire aussi Vélo et fromages, le bon ménage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles