La vérité éclate, le vestiaire de Deschamps révèle un mensonge dans l’affaire Benzema

Ce lundi soir, Hugo Lloris a annoncé sa retraite internationale à l'âge de 36 ans. A cette occasion, le portier de Tottenham s'est confié sur sa carrière en équipe de France, mais aussi sur l'affaire Karim Benzema. Selon lui, énormément de mensonges sont apparus ces derniers jours. Il a tenu à rétablir la vérité.

Le brouillard se dissipe lentement dans l'affaire Karim Benzema. Un sujet, qui a pris de l'ampleur après le Mondial. Selon des proches du Ballon d'Or 2022, le joueur, malgré des douleurs à la cuisse, aurait pu disputer la fin de la compétition. Mais le staff médical de l'équipe de France en aurait décidé autrement. Renvoyé à Madrid, Benzema n'aurait pas été regretté au sein du vestiaire de Didier Deschamps. Selon plusieurs médias, certains joueurs auraient été soulagés de son départ. Alors qu'il vient de prendre sa retraite internationale, Hugo Lloris s'est confié sur cette polémique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Pour Karim, on était tous un petit peu surpris »

« Pour Karim, on était tous un petit peu surpris. Ce que nous, joueurs, avons vécu avec son départ, c’est ça : tu t’entraînes le soir, il se blesse, tu vas te coucher, et le lendemain quand tu te lèves, on t’annonce que Karim est parti. Tout s’est passé tellement vite… Cela a été présenté comme un forfait médical, et nous, les joueurs, on l’a découvert au matin, dans une période où il se…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com