Véronique Rabiot et les familles Pogba et Mbappé : on avait dit pas les mamans

·1 min de lecture

C'est un drôle d'attroupement qui se forme devant la porte 15 de l'aéroport de Bucarest, ce mardi midi. L'avion pour Roissy-Charles de Gaulle accuse déjà une vingtaine de minutes de retard, mais personne ne semble s'en offusquer, puisque ces voyageurs auraient bien prolongé un peu plus leur périple européen. Les traits sont tirés, les yeux encore embués et les discussions se limitent aux strictes formules de politesse. La plupart des passagers étaient présents la veille au stade pour vivre jusqu'à une heure tardive la fin du parcours des Bleus. Il y a là Corinne Diacre, des cadres de la Fédération, une bonne partie des journalistes français, mais aussi certaines familles des joueurs. Avant de filer à la Brioche dorée pour ravitailler en eau et jus d'orange sa mère et la famille Coman, le volubile Mathias Pogba tente une analyse à froid de l'échec de la veille. " La cohésion cette année, ça n'a rien à voir avec celle de 2018. En…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles