Vacciner au stade, oui, mais pour y faire quoi ensuite ?

SO FOOT
·1 min de lecture

Il arrive fréquemment que les stades soient employés à d'autres fins que de regarder vingt-deux gaillards taper dans un ballon. Notamment lorsque l'histoire prend un tour dramatique. De fait, ces grandes enceintes, lieux de communions populaires, de confrontations culturelles, de liturgie sociale, s'avèrent forcément idoines dès qu'il s'agit de gérer des flux importants de personnes. La défaillance des autorités en matière de vaccination a vite trouvé avec le Vélodrome ou même récemment le Stade de France, le moyen de tenter de rattraper le retard. Surtout que la symbolique n'est pas moins forte, notamment dans l'imaginaire national : vacciner là où la France a été championne du monde en 1998, la métaphore sonne immédiatement juste dans les esprits.



Impossible de passer à côté de ce joli coup de communication. Voir aujourd'hui ces grandes bâtisses être réquisitionnées confirme encore un peu plus que le pays est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com