Une vague tunisienne va déferler à Al-Rayyan pour Tunisie-Danemark

Les fans de la Tunisie dimanche au souk de Doha. (Issei Kato/Reuters)

Pour le choc entre la Tunisie et le Danemark, ce mardi après-midi, le stade de la Cité de l'éducation va être rougeoyant.

Combien seront-ils, les fidèles de la Tunisie ? 10 000 ? 20 000 ? Du côté de la sélection danoise comme de la délégation maghrébine, on s'attend à une incroyable vague rouge au stade de la Cité de l'éducation, ce mardi à 14 heures (à suivre en direct commenté). Cette enceinte à l'ouest de la capitale qatarie peut accueillir jusqu'à 45 350 personnes. La moitié pourrait être acquise à la cause des Aigles de Carthage, trois mois après un Parc des princes déjà conquis par la foule tunisienne, le 27 septembre dernier, pour la rencontre face au Brésil.

Le sélectionneur Jalel Kadri espère pouvoir surfer sur cette foule : « Pour ce choc contre le Danemark, un de nos grands avantages est que nous aurons beaucoup de soutien des supporters tunisiens. Cela nous rend fiers. Et nous sommes dans un pays arabe, nous aurons tout le monde arabe derrière nous, je compte sur nos frères algériens et égyptiens pour nous porter. »

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde

Avec les fans marocains, les Tunisiens comptent parmi les visiteurs les plus festifs et bruyants. Ici à Doha, il n'est pas rare de croiser des cortèges de cinquante à cent d'entre eux dans les rues du souk de Doha ou sur la corniche. Une partie est venue de Tunisie et loge chez des proches ou des membres de la famille installés à Doha. Leur communauté d'expatriés au Qatar est l'une des plus larges de l'émirat.