Pour vaincre Hamilton, Bottas a besoin de constance

Benjamin Vinel

, lui, sort de sa meilleure saison chez Mercedes avec quatre succès et le titre honorifique de vice-Champion, mais il a tout de même échoué à 87 longueurs de son partenaire.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, pose pour une photo de groupe aux côtés de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, pose pour une photo de groupe aux côtés de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 <span class="copyright">Zak Mauger / Motorsport Images</span>
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, pose pour une photo de groupe aux côtés de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 Zak Mauger / Motorsport Images
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Zak Mauger / Motorsport Images

"Il y a des séances qualificatives où j'ai commis des erreurs qui ont compromis le dimanche, et il y a des courses où j'ai commis des erreurs, par exemple Hockenheim, où j'ai perdu beaucoup de points. Il s'agit donc de s'en débarrasser [des erreurs, ndlr]."

"Je pense pouvoir encore améliorer beaucoup de choses. Ce sont de petits détails çà et là, dont beaucoup sont liés au style de pilotage et à la gestion des pneus. Mais c'est bien mieux que l'an dernier. En minimisant ces erreurs, en trouvant le bon état d'esprit, je serai capable d'atteindre mon meilleur niveau à chaque week-end – c'est ce qui est compliqué, comme dans n'importe quel sport."

"On dirait que je dois creuser très profondément pour trouver quelque chose de plus de mon côté – comment je peux être un meilleur pilote, comment je peux être plus performant, comment je peux mieux travailler avec les ingénieurs. Cela me fait certainement continuer à travailler dur, car ce n'est simplement pas facile de le battre. Cela demande beaucoup. Cela me motive chaque jour."

Nombre d'observateurs estimeraient peut-être qu'il y a une simple différence de talent pur entre Hamilton et Bottas, mais c'est une explication à laquelle l'intéressé n'adhère pas. "J'aurais vraiment du mal à l'accepter, qu'un pilote puisse faire quelque chose dont je ne suis pas capable. J'accepte complètement que Lewis ait remporté le titre [2019], car il a été meilleur que moi sur l'ensemble de la saison. Il m'a battu à la régulière. Mais je crois qu'il y a toujours quelque chose que je peux mieux faire, et je peux éradiquer ces faiblesses. Peut-être que je suis un peu plus têtu", conclut Bottas.

À lire aussi