Vainqueur à Bellinzone, Wayde Van Niekerk confirme son retour

Encore trop juste lors des Mondiaux le mois dernier (5e), le Sud-Africain Wayde Van Niekerk finit la saison à son meilleur. (A. Martin/L'Équipe)

Après quatre ans de galère, le recordman du monde du 400 m Wayde Van Niekerk a confirmé son retour en s'imposant au meeting de Bellinzone en 44''33 ce lundi. Wilfried Happio finit 2e du 400 m haies et Renaud Lavillenie 3e de la perche.

Après quatre années passées à revenir d'une très grave blessure au genou, le champion olympique 2016 Wayde van Niekerk a confirmé à Bellinzone qu'il faudra compter avec lui lors des prochaines saisons. Le recordman du monde (43''03), 5e des Mondiaux à Eugene, a battu ce lundi le Grenadin Kirani James dans le Tessin suisse en 44''33, son meilleur chrono depuis son titre mondial à Londres en 2017.

lire aussi

Wayde Van Niekerk, enfin l'éclaircie pour le prodige sud-africain du 400 m

Happio derrière Alison Dos Santos

Sur 400 m haies, le champion du monde brésilien Alison Dos Santos a empoché une 10e victoire en autant de finales cet été dans un très solide 47''67. Derrière le meilleur performeur de l'année (46''29), le vice-champion d'Europe Wilfried Happio (4e des Mondiaux) a tenu son rang, 2e en 49''06, un chrono qui aurait été synonyme de record personnel au début de la saison pour le Français qui a franchi un cap en 2022.

A la perche, Renaud Lavillenie a pris la 3e place avec 5,71 m, derrière le Philippin Ernest Obiena (5,81m) et l'Américain Chris Nielsen (5,71 m aussi), tandis que Thibaut Collet (5,61 m) et Anthony Ammirati (5,51m) prenaient les 6e et 7e places. Sur 110 m haies, le vice-champion d'Europe Pascal Martinot-Lagarde (6e en 13''51) est à nouveau resté à distance des meilleurs, emmenés par l'Américain Jamal Britt en 13''18 (+0,1 m/s).

À noter également les victoires de Joe Kovacs au poids, qui fait tomber le patron Ryan Crouser pour la 3e fois après Lausanne et Zurich (22,19 m contre 22 m) et sur 100 m de l'Ivoirienne coachée par John Smith, Marie Josée Ta Lou, en 10''86 (+0,1m/s), loin devant la vice-championne du monde jamaïquaine Shericka Jackson (5e en 11''19).

lire aussi

L'actualité de l'athlétisme