Vainqueur d'Emre Cukur, Kévin Lélé Sadjo conserve son titre européen des super-moyens

Kévin Lélé Sadjo a battu le Turc Emre Cukur, ce samedi au Cannet. (E. Garnier/L'Équipe)

Champion d'Europe des super-moyens, Kévin Lélé Sadjo a conservé son titre en battant le Turc Emre Cukur par arrêt de l'arbitre au septième round, samedi soir au Cannet-Côte d'Azur. Le Français rêve désormais d'affronter Christian Mbilli, numéro 2 WBC.

Pour la première défense de son titre des super-moyens, Kevin Lélé Sadjo (32 ans, 74,200 kg, 1,73 m, désormais 19 victoires, dont 17 avant la limite, 0 défaite) a battu son challenger officiel, le gaucher turc vivant en Allemagne Emre Cukur (29 ans, 74 kg, 19 v., dont 3 avant la lim., 1 nul, 2 d.), par arrêt de l'arbitre au septième round.

Le challenger n'a jamais tenté sa chance, se protégeant en permanence, la garde très fermée. Le Français avançait en permanence, ne travaillant qu'au corps. Il aurait eu besoin de davantage de préparation d'attaque et de varier mi-distance et distance. Mais Cukur avait beau accrocher les bras de Sadjo, il était progressivement sapé. Au septième round, une gauche-droite au visage l'envoyait sur les fesses. Il repartait au combat, mais le Français le bloquait dos aux cordes et l'arbitre italien Roberto Di Mario l'arrêtait, tandis que le coin du Turc avait déjà lancé une serviette.

« C'était un adversaire très expérimenté, souligne Sadjo. C'est avec ce genre d'adversaires que je vais continuer à progresser. J'ai essayé d'être le maximum relâché et ça a payé. » Sadjo, qui rêve d'affronter Christian Mbilli, numéro 2 WBC et installé à Montréal, défendra son titre dès le 11 février chez lui à Créteil (Val-de-Marne).

lire aussi : Toute l'actu boxe