Vainqueur face à l'Allemagne, le Japon dit merci à la Bundesliga

Ce n'est pas peu dire que cet Allemagne-Japon avait un (très) fort parfum de Bundesliga. Au coup d'envoi, pas moins de treize joueurs sur 22 évoluaient en effet dans le championnat allemand : huit côté Nationalmannschaft, cinq côté Samurai Blue, en incluant Ao Tanaka, milieu de terrain du Fortuna Düsseldorf, pensionnaire de 2. Buli. Ce dernier, remplacé à vingt minutes du terme par Ritsu Doan a pu constater depuis le banc de touche que son coéquipier, habituellement ailier droit du SC Fribourg, a lui aussi emporté le savoir-faire made in Germany dans ses bagages pour le Qatar. Son pétard du gauche, quatre minutes seulement après sa montée au jeu, est venu remettre les compteurs à zéro. Avant que Takuma Asano, remplaçant lui aussi, comme au VfL Bochum où il squatte également le flanc droit de l'attaque, ne vienne définitivement donner l'avantage au Japon, non sans…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com