Le vainqueur de la finale de Wimbledon entre Novak Djokovic et Nick Kyrgios devra inviter l'autre au restaurant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nick Kyrgios. (S. Stacpoole/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic et Nick Kyrgios, les deux finalistes de Wimbledon dimanche, ont prévu de se retrouver au restaurant après la rencontre. Le vainqueur paierait l'addition, à en croire leurs échanges sur Instagram, samedi.

La hache de guerre semble bel et bien enterrée entre Nick Kyrgios et Novak Djokovic. Alors que les deux hommes s'affronteront en finale de Wimbledon dimanche, ils ont échangé sur Instagram, samedi, en se lançant un défi : se retrouver au restaurant après la rencontre, lors d'un dîner qui sera payé par le vainqueur.

lire aussi

L'étrange relation qui unit Nick Kyrgios et Novak Djokovic

Après un bref échange, lors duquel le Serbe a rappelé avoir apprécié le soutien de son adversaire du jour au moment de son imbroglio vécu en Australie, Nick Kyrgios a rétorqué : « Alors on est copains maintenant ? » Avant que le Serbe ne lance : « Si tu m'invites à boire un coup ou à dîner, j'accepte. Et le vainqueur de demain paiera. »

« Vendu. Allons dans une boîte de nuit et faisons les fous », a conclu Kyrgios. De là à y voir une possible allusion à l'escapade du Serbe en boîte de nuit après l'Adria Tour en 2020, en pleine pandémie de Covid-19 ? Rien n'est moins sûr quand on connaît l'Australien, qui avait alors reproché à l'ex-numéro un mondial de « manquer d'humilité ».

lire aussi

Toute l'actualité de Wimbledon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles