Val Gardena (Super G): Succès pour Kriechmayr, top 10 pour deux Français

Au bout d'un Super G de Val Gardena (Italie) coupé en morceaux par deux très longues interruptions (40 minutes après le passage des quatre premiers skieurs puis près d'1h30 entre les dossards 20 et 21), l'Autrichien Vincent Kriechmayr a finalement devancé le Norvégien Kjetil Jansrud de cinq petits centièmes de seconde et l'Allemand Thomas Dressen de 22 centièmes.

La course a duré... 4 heures

Les prévisions météos étaient mauvaises sur Val Gardena et elles n'ont pas menti. Partie du départ de réserve à cause du vent, la course a été perturbée par un large banc de brume accroché à mi-pente de la Saslong et qui ne s'est dissipé qu'un peu avant 15h, soit plus de trois heures après le départ du premier skieur. Trente minutes plus tard, le retour du brouillard a même empêché les 16 derniers concurrents de s'élancer. Près de quatre heures après le départ du dossard 1, il était temps de mettre fin à la course.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Dans ces conditions de visibilité aléatoires, quelques dossards ont été favorisés alors que les concurrents partis après la deuxième interruption, prolongée de dix minutes en dix minutes par les commissaires, ont aussi dû gérer une neige ramollie par la température. Impressionnant sur la deuxième partie du tracé, Vincent Kriechmayr a donc été celui qui a le mieux maîtrisé ce contexte difficile et il aura sa carte à jouer samedi en descente, si le ciel, encore annoncé menaçant, le permet.

"Je suis heureux et fier de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi