• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Valentin Rongier (OM) « vraiment dégoûté » par les chants niçois sur Emiliano Sala

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Valentin Rongier, milieu de l'OM et ancien coéquipier d'Emiliano Sala à Nantes, est revenu jeudi sur les chants niçois se moquant des circonstances du décès de l'attaquant argentin, survenu dans un accident d'avion.

Valentin Rongier en a gros sur le coeur. Ancien coéquipier d'Emiliano Sala à Nantes, le milieu de l'OM est revenu jeudi en conférence de presse sur la polémique provoquée par les supporters niçois mercredi. Les Ultras Populaire Sud ont entonné mercredi, pendant le match contre Saint-Etienne (4-2), un chant se moquant des circonstances du décès de l'attaquant argentin, survenu dans un accident d'avion en 2019. Après avoir déjà réagi à chaud sur Twitter, Rongier en a remis une couche devant les journalistes.

« Forcément, comme tout le monde, j'ai été écoeuré quand j'ai vu ça, a-t-il soufflé. C'est vraiment de la bêtise humaine, c'est gratuit, et ce n'est même pas drôle. Ils voulaient faire les intéressants avec ce chant-là, mais s'en prendre à la mémoire de quelqu'un qui est parti, en plus dans un tel drame... J'étais vraiment dégoûté de voir que des imbéciles peuvent chanter cela. Cela ternit l'image du club niçois, de tous les supporters en France, ça m'a beaucoup touché. »

Condamnation du club, réponse des Ultras

L'OGC Nice, via un communiqué, et Christophe Galtier, en conférence de presse d'après-match, ont condamné le comportement de leurs supporters. Les Ultras Populaire Sud ont eux répondu à la polémique par un communiqué, dans lequel ils revendiquent notamment la culture du second degré et visent ouvertement Galtier, en condamnant « avec la plus grande fermeté ceux qui tirent sur l'ambulance au moindre écart ».

La Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel s'est saisie du dossier et pourrait décider de sanctions.

lire aussi

Galtier : « Si c'est pour insulter des morts, qu'ils restent chez eux ! »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles