La VAR, la mauvaise attraction de la saison

·1 min de lecture

Gérald Baticle est un homme de parole. Alors il a tout fait pour tenir sa promesse : "J'ai toujours dit à ma famille que je ne pleurerais pas sur les décisions d'arbitre." Pourtant, c'est un entraîneur ému, les yeux humides et la lèvre tremblante qui a débarqué dans l'auditorium du Parc des Princes à l'issue de la défaite d'Angers face au Paris Saint-Germain (2-1). "Il y a de la frustration, même de la colère, de l'incompréhension, débute Gérald Baticle avant de donner son avis sur la VAR. Je suis favorable au VAR, qui corrige 80% des erreurs, mais, quand vous êtes dans les 20% pas corrigés, c'est très dur." Un coup de gueule qui est finalement la suite logique de celui du défenseur angevin Romain Thomas dès le coup de sifflet final de la rencontre au micro de Prime Video : "La VAR, ça commence à me fatiguer cette histoire. On met des millions là-dedans, on ne sait même pas l'utiliser. Ça m'agace. Perdre ici, ce…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles