VAR: la proposition du président de l'UEFA pour une tolérance sur les hors-jeu

Le président de l'UEFA, Aleksandr Ceferin, a fait une proposition pour tenter de régler les litiges sur les positions de hors-jeu jugées par le VAR: admettre une tolérance de 10 à 20 centimètres.

Aleksandr Ceferin n'a jamais été un inconditionnel du VAR. Fidèle à ses sorties médiatiques sans langue de bois, le président de l'UEFA est revenu à la charge sur l'arbitrage vidéo, mais cette fois-ci avec de la suite dans les idées.

Une tolérance de 10-20 centimètres sur les hors-jeu

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Alors que les controverses continuent de s'accumuler dans les différents championnats européens, le Russe a résumé les frustrations des supporters, notamment sur les situations de hors-jeu qui sont jugées au millimètre près avec le VAR. "Si vous avez un nez un peu trop long, vous êtes en position de hors-jeu ces jours-ci", plaisante-t-il lors d'un entretien avec le Mirror. "Les lignes sont dessinées par le VAR, c'est un peu subjectif de tirer des critères objectifs. Donc notre proposition va être - on va en discuter avec notre division arbitrage - d'admettre une tolérance de 10-20 centimètres sur ces situations."

Et Ceferin de poursuivre: "Nous avons eu une réunion avec de grands coachs il y a deux semaines. Il y avait Jürgen Klopp, Pep Guardiola, Max Allegri, Carlo Ancelotti, Zinédine Zidane. Notre référent, Roberto Rossetti, leur a montré un cas compliqué avec une main avant de leur poser la question si cela méritait d'être sanctionné. La moitié de la salle a dit oui, l'autre non. C'est dire à quel point la règle est claire: on ne sait rien!"

"C'est un bordel..."

Le président de l'UEFA est également revenu sur l'utilisation de l'arbitrage...

Lire la suite sur RMC Sport

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi