Varane, le chant du coq

SO FOOT
·1 min de lecture

Ce n'était pas une décision réjouissante, mais c'était probablement la plus sage. En accord avec les médecins du Real Madrid, Sergio Ramos a choisi d'être opéré de son ménisque gauche défaillant qui rendait impossible son retour sur les terrains depuis déjà deux semaines. En interne, il y avait légitimement de quoi s'inquiéter de la convalescence de SR4 après la défaite contre Levante et l'exclusion express de son remplaçant au poste, Eder Militão, présent seulement sept minutes de jeu sur la pelouse. Malgré les retours de Zidane et Nacho une semaine plus tard, le mauvais scénario a semblé se répéter à Huesca à la suite de la splendide ouverture du score de Javi Galán. Sauf qu'au moment de bomber le torse, Raphaël Varane est apparu pour affirmer que ce Real possède toujours…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com