Vendée Globe : une option ouest qui paye, nuit plus tranquille pour les skippers

France tv sport
·1 min de lecture

La nuit a cette fois été plus tranquille pour les skippers engagés sur cette édition 2020 du Vendée Globe. Une bonne nouvelle pour des organismes déjà touchés physiquement mais aussi moralement, à l'image de Clarisse Cremer (Banque Populaire X), qui ne cachait pas son émotion hier. "Mon bateau va mieux que moi ! Je suis au bout du rouleau. Je n’ai même pas la force de renvoyer de la toile tellement je suis fatiguée. L’épisode de la nuit (de mardi à mercredi, NDLR) m’a détruit. Je suis totalement cramée. Je n’arrive même pas à manger, à dormir, je me fais peur… " L'une des six navigatrices engagées dans la course participe pour la première fois au Vendée Globe, un an après avoir fait ses débuts dans la catégorie reine.

La vidéo prise par la Britannique Sam Davies, où elle évoquait des rafales jusqu'à 50 noeuds, donnait une certaine idée du calvaire pour les skippers...

Les sudistes menacés par un quatuor venu de l'ouest, Beyou attendu vendredi soir aux Sables

Si les conditions météo se sont apaisées, devant la bataille fait rage entre les hommes de tête. Jean...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi