Vendée Globe : Pourquoi le premier à passer la ligne d'arrivée ne sera pas le vainqueur de cette édition 2021

Charlotte Diry
·1 min de lecture

Il a très souvent été en tête de la flotte. Charlie Dalin (Apivia), 36 ans, disputait le premier Vendée Globe de sa carrière. À quelques heures maintenant de l'arrivée, il sera probablement le premier à franchir cette ligne imaginaire au large des Sables d'Olonne. Pourtant, les chances qu'il a de remporter cette course semblent désormais minimes.

Talonné de près par Louis Burton (Bureau Vallée 2) et Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco), qui sont à moins de 60 milles de lui et qui devraient franchir la ligne d'arrivée quelques heures après, Dalin, comme ses deux premiers poursuivants, ne devrait pas être déclaré vainqueur de cette édition 2020-2021. Mais alors qui sera le grand gagnant ? Et pourquoi ne figure-t-il pas dans le trio de tête ?

Yannick Bestaven, probable vainqueur du Vendée Globe 2021

Il n'est que cinquième au classement, à moins de 200 milles du leader. Yannick Bestaven (Maître Coq IV) devrait néanmoins remporter son premier Vendée Globe, après une participation avortée en 2008, suite à son abandon. En effet, le skipper français dispose de 10 heures et 15 minutes de compensation suite au sauvetage de Kevin Escoffier (PRB). Et son retard sur le leader de la course ne devrait pas excéder les 8h sur la ligne...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi