Vendée Globe : Samantha Davies et Sébastien Simon ont mis leur course entre parenthèse après avoir percuté un ofni

Apolline Merle
·1 min de lecture

Depuis deux jours, Samantha Davies (Initiatives-Cœur) et Sébastien Simon (Arkea Paprec) sont inquiets. Mercredi, ils ont percuté tous les deux un objet flottant non identifié (ofni) sur leur route du Vendée Globe. Jeudi, ils ont ainsi décidé de mettre leur course entre parenthèses pour constater les dégâts, qui semblent être conséquents. Les skippers, qui étaient parfaitement placés dans cette course, sont à présent en attente au grand large du cap de Bonne Espérance, sans savoir s'ils pourront réparer et repartir.

Et le choc a été plutôt violent pour Samantha Davies. "J’avançais entre 15 et 20 nœuds, retrace l'actuelle 13e du classement lors de sa vacation de jeudi matin. La mer était compliquée. J’ai tapé, comme si je tapais un rocher. Cela a été net. J’ai volé, le bateau a volé. Tout ce qui était attaché s’est détaché. J’avais préparé mon dîner aussi, tout est parti. C’était violent. J’ai arrêté le bateau tout de suite. […] J’ai eu de la chance, cela aurait pu être pire." La Britannique a d'ailleurs été touchée aux côtes. Pour ce qui est de son bateau, certaines parties ont été endommagées, avec des fissures notamment et de l’eau pénètre dans l’embarcation à certains endroits.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi